Le TAS rejette la demande d’intervention de Lorenzo mais accueille sa documentation



Après avoir estimé qu’il avait été injustement sanctionné par la Direction de course et en tout cas, de l’avoir été trop sévèrement, Valentino Rossi avait décidé de faire appel de la décision des commissaires de la FIM auprès du TAS.

Mais l’Italien n’était visiblement pas le seul à vouloir se présenter devant le tribunal puisqu’aujourd’hui, on apprenait que, comme le lui autorise l’article R41.3 du Règlement de procédure du TAS, Jorge Lorenzo a demandé à être entendu comme tiers intervenant.

Selon Albert Valera, le manager du Majorquin, l’objectif n’était pas : « d’inclure Jorge dans un processus aussi complexe, mais de fournir des informations supplémentaires qui auraient pu aider l’arbitre à prendre la décision la plus correcte ».

Toutefois, on a appris aujourd’hui que le TAS avait rejeté la demande du pilote espagnol mais qu’en revanche, elle avait accepté sa documentation.

Face à ce refus, ce même Albert Valera a déclaré qu’ « en aucun cas nous ne ferons appel de cette décision, ça n’a jamais été notre intention, ni de demander une augmentation de la peine parce que nous respectons les décisions de la Direction de Course et de la FIM ».

Dans la foulée on apprenait aussi que Movistar avait supprimé la fête programmée ce jeudi en l’honneur des pilotes et du team Yamaha.

Dimanche, quel que soit le pilote sacré, il héritera du titre le plus contesté de l’histoire et c’est absolument regrettable. Tout ça pour ça !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de