Valence, Lorenzo : "Je regrette mon geste sur le podium"



Alors que la traditionnelle conférence a été annulée, c’est finalement dans l’hospitalité de Yamaha Factory qu’elle a eu lieu ! Grosse affluence pour entendre Jorge Lorenzo au terme d’une semaine agitée. Alors que la pénalité de Valentino Rossi de partir en dernière position du Grand Prix de Valence est maintenue, le Majorquin a voulu calmer le jeu, allant même jusqu’à présenter ses excuses pour son geste (pouce vers le bas lors de la remise du trophée à Rossi à Sepang) sur le podium du Grand Prix de Malaisie. Sans oublier de marquer son attachement à la firme aux 3 diapasons, le double champion du monde s’est soigneusement attaché à ne pas revenir sur ce qu’il s’était passé en piste ou sur sa tentative d’intervention auprès du TAS.

Jorge, la décision du Tribunal Arbitral du Sport est maintenant connue, on sait donc exactement quelle sera le contexte du GP dimanche matin. Maintenant, il faut y aller !

Jorge Lorenzo : « Il faut respecter la décision qu’ils ont prise. Honnêtement, j’arrive ici avec comme objectif de ne penser qu’à ce qu’il va se passer ce week-end. C’est un moment très important pour moi et je ne veux pas parler d’autre chose que ce qui peut se passer dans le futur sur la piste. Donc je respecte la décision, je suis impatient d’être vendredi. En ce qui concerne le passé, je voulais dire que le geste que j’ai fait sur le podium (à Sépang, NDLR), était une erreur. Je le regrette et je voulais m’en excuser tout particulièrement à tous ceux qui ont vu cela à la télévision car ce n’est pas un exemple de sportivité pour eux et tout spécialement pour tous les jeunes qui regardent les courses de MotoGP. Je présente mes excuses pour ce geste et à part cela, je n’ai rien d’autre à dire, je veux maintenant me concentrer sur ce week-end ».

Jorge, juste après la course, lors de la conférence de presse à Sepang, vous avez dit que ce qu’avait fait Valentino n’était pas acceptable, que vous n’aviez vu qu’une seule fois ce qu’il s’était passé entre lui et Marc, que vous aviez perdu votre respect pour lui. Maintenant que vous avez probablement revu plusieurs fois ces images, avez-vous changé d’avis ?

Jorge Lorenzo : « Ce que j’ai dit à Sepang, je l’ai dit à Sepang. Maintenant, nous sommes à Valence et comme je l’ai dit auparavant, je ne veux parler que de demain, de samedi et de la course, et aussi par respect pour le championnat. Cela m’impose de ne parler que du championnat. Nous reparlerons peut-être e tout ça lundi, mais pour le moment je ne veux parler uniquement que de ce qu’il va se passer sur la piste ».

Comment décririez-vous vos sentiments, êtes-vous nerveux, tendu ou détendu à propos de ce week-end ?

Jorge Lorenzo : « Je ne sais pas, je suis content d’être ici, content de rouler pour Yamaha, content de me battre encore pour une fois pour un titre et d’avoir une chance de le remporter. J’ai le sentiment d’être quelqu’un qui a de la chance et j’espère pouvoir faire la démonstration de ce dont je suis capable et de profiter de la vie. Elle est courte mais belle également ».

Valentino partant de la dernière place sur la grille, est-ce que cela va modifier votre schéma de  course dimanche ?

Jorge Lorenzo : « Non. Le TAS a pris la décision aujourd’hui de ne pas modifier la pénalité mais s’ils l’avaient modifié, j’aurais couru exactement de la même manière dimanche. Cela n’aurait pas changé ma façon de piloter, mon approche de la course. J’essaye toujours de tirer le maximum de moi-même, de la moto et c’est ce que je vais faire dimanche. Je veux faire la plus belle course de ma carrière ».

Vous voulez parler du futur,  mais comment cela va-t-il se passer entre Valentino et vous à l’avenir chez Yamaha ?

Jorge Lorenzo : « Il me reste une année de contrat, j’ai l’intention de rester chez Yamaha indéfiniment. J’ai toujours dit que je voulais rester chez Yamaha jusqu’à ma retraite mais aussi au-delà, cela ne change pas dans mon esprit. Naturellement tous les mariages passent par des moments de désaccord et il a pu se produire ce genre de choses ces derniers jours, mais nos relations dans le futur resteront les mêmes. Valentino et moi, comme je l’ai toujours dit, formons l’une des meilleurs équipes du monde et je pense que cela ne changera pas ».

Est-il possible de savoir ce que vous vous êtes dit avec Carmelo Espeleta durant cette réunion avec la direction de course ? Ils se sont entretenus avec vous individuellement, l’un après l’autre. Ce serait intéressant pour nous de savoir ce qu’il s’est dit…

Jorge Lorenzo : « C’est toujours mieux de s’expliquer de vive-voix. Quand vous dites quelque chose, l’autre peut vous répondre et c’est mieux ainsi. J’essaye toujours de respecter les autres pilotes, d’avoir un esprit aussi sportif que possible. Quand je commets une erreur, j’essaye toujours de m’en excuser, ce qui est très important, comme je l’ai fait auparavant concernant mon geste sur le podium et j’espère que tout le monde, y compris moi-même, restera dans cette optique dimanche. Les pilotes en général essayent tous de faire de leur mieux mais il peut parfois survenir des évènements comme ceux de Sepang. Il est très important, si vous pensez avoir fait une erreur, de la reconnaitre et sinon, ceux qui doivent prendre les décisions agiront comme ils l’ont fait ».

Pourquoi n’avez-vous pas informé Yamaha que vous essayiez d’intervenir dans l’arbitrage du TAS ?

Jorge Lorenzo : « Je ne veux pas parler de ça. Je vous l’ai déjà dit et je ne comprends pas pourquoi vous posez des questions qui ne concernent pas la piste ».

Yamaha a annulé la fête prévue samedi, c’est une bonne chose selon vous ?

Jorge Lorenzo : « Je ne sais pas. Cela ne se passe pas sur la piste donc je ne vous répondrai pas. J’espère que vous respecterez ma décision ». 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments