Valence, Moto3, FP1 : Kent ouvre les débats !



Après deux semaines de polémiques, d’actions en justice et de recours, ce qu’il pouvait arriver de mieux dans le paddock des GP est enfin survenu en ce vendredi matin : le bruit des moteurs a recouvert celui des palabres. En l’occurrence, celui des monocylindres 250cc des Moto3 qui ouvraient le bal du dernier week-end de GP de la saison 2015 sur le circuit Ricardo Tormo de Valence, en Espagne.

 Danny Kent a une quatrième et dernière opportunité pour empocher le titre mondial, et avec 24 points d’avance sur Miguel Oliveira, il faudrait une catastrophe (ou un miracle, selon le camp où l’on se situe) pour que la couronne 2015 ne finisse pas dimanche soir entre les bras de l’Anglais. Plus concrètement, Kent peut se contenter de la 14ème place sans tenir compte du résultat de son rival pour coiffer la couronne.

 

Principales références de la catégorie :

FP1 2014 : 1’40.338 par Niccolo Antonelli (16°/15°)

Pole 2014 : 1’39.183 par Niccolo Antonneli (20°/26°)

Record de la piste : 1’39.068 par Jack Miller

Course 2014 : Miller, Vinales, Marquez, Kent, Rins.

 

Sur la piste, l’air est rafraichissant avec 15° et sur la piste ainsi qu’un grand ciel bleu et pas un brin de vent. Stefano Manzi est le premier à se faire prendre au piège de la fraîcheur, en perdant l’avant après 4 minutes de séance à peine. Dès ces premières minutes, la direction de course entre en action en annulant les chronos de plusieurs pilotes, coupables de passer hors des limites du circuit à la hauteur du virage numéro 12. C’est notamment le cas de Danny Kent.

 Brad Binder inscrit son nom sur les premiers meilleurs temps, relayé ensuite par Jorge Navarro qui est le premier à passer sous la limite des 1’41’’ en 1’40’’927. Miguel Oliveira et Danny Kent montrent immédiatement leurs muscles en s’installant aux 2ème et 3ème places. Pour son retour, Fabio Quartararo conclue son premier run en 28ème position, juste derrière Alexis Masbou.

 Dès le début du 2ème run, Navarro améliore de quelques millièmes alors que Kent et Vazquez rejoignent le pilote Monlau dans le clan des « 1’40 ».  Karel Hanika se perd dans le bac à gravier du virage N°1 alors qu’Oliveira se porte en tête de la séance en abaissant la marque à 1’40’’563. Les écarts restent néanmoins contenus puisque le top 20 se tient en moins d’une seconde. Le décompte horaire annonce à cet instant que l’on entre dans les 10 dernières minutes.

 Zulfahmi Khairuddin produit un bel effort pour se porter au 2ème rang, à 24 millièmes de la meilleure performance. Le Malaisien va batailler avec Danny Kent pour le temps de référence qui change plusieurs de mains entre les 2 hommes.  La passe d’armes va durer jusqu’à ce que le leader du championnat ne boucle un tour en moins de 100 secondes, 1’39’’930.

 Fabio Quartararo s’invite dans le top 10 mais son temps est annulé pour la 3ème fois de la séance, et ce pour la même raison que les deux premières : le français excède les limites de la piste au virage N°12.

 Danny Kent termine donc en tête cette première séance, tout juste quelques millièmes de secondes devant Isaac Vinales qui est également passé sous les 1’40. On trouve ensuite les 2 coéquipiers de Kent, Ono et Vazquez, puis  Antonelli, Navarro, Oliveira, Fenati, Bulega et Bastianini.

Quartararo achève ce premier roulage en 12ème position, Jules Danilo est 23ème, Livio Loi 26ème et enfin Alexis Masbou 28ème.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de