Valence, Rossi : « Moins de stress, plus de tristesse »



Hier, lors d’une conférence de presse d’un genre nouveau où chaque pilote a été interrogé séparément, Valentino Rossi avait du mal à cacher son vague à l’âme.

Il faut dire que deux heures plus tôt, il venait d’apprendre que le TAS n’accédait pas à sa demande et qu’il allait devoir s’élancer de la dernière place lors du dernier Grand Prix de la saison.

Réaliste, il sait désormais qu’il a très peu de chance de l’emporter et lorsqu’on lui demande comment il se sent, il déclare sans détour…« Ce que je ressens quand je me réveille le matin? Je me réveille avec plus de tristesse et moins de stress, c’est une situation très difficile ».

Mais bon, tant que le drapeau à damier n’est pas abaissé, l’espoir subsiste.  

« Je me suis calmé et je suis content de la journée d’aujourd’hui. Si la course, une opportunité se présente, je devrai donner le maximum, et même plus, pour l’exploiter. Toute l’équipe est concentrée pour disputer une bonne course.

Le fait de savoir que je partirai dernier donne une motivation supplémentaire mais ça ne  suffit pas pour être rapide.

Je suis très satisfait de ce cette journée, déjà le matin je roulais bien et j’ai réussi à m’améliorer à chaque sortie. Et puis surtout, j’ai réussi à être rapide avec les vieux pneus et c’est avec eux que j’ai réussi mon meilleur tour, c’est très important.

J’ai réussi à abaisser mes chronos avec le pneu dur lorsque je l’ai monté le matin et l’utiliser en course est une possibilité car en partant dernier, je vais devoir être rapide jusqu’à la fin pour tenter de récupérer des positions. Il n’y a pas de grandes différences avec le médium, mais il est plus facile et plus rapide lors des premiers tours. Nous devrons réfléchir à ce choix ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de