Ben Spies est-il déjà sous pression ?



Ben Spies peut être crédité de la plus mauvaise performance des MotoGP, au Qatar. Cette contre-performance est d’autant plus difficile à avaler que son équipier, Jorge Lorenzo, a remporté la course au prix d’une superbe démonstration d’intelligence et de régularité.

Mais Lorenzo n’est pas le seul pilote Yamaha à avoir devancé l’Américain, puisque les deux pilotes Tech3, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso, ont respectivement terminé quatrième et cinquième.

C’est donc fâcheux pour Ben Spies de commencer une saison de cette manière et ce d’autant plus que, comme on le sait, les négociations pour le renouvellement de son contrat vont commencer.

A l’origine de ses déboires, on retrouve un grave problème soudain de dribble du train avant et bien entendu, les deux chutes des essais (FP3 et QP).

Ben Spies : « La course a été dure mais ce sont des choses qui arrivent. J’ai testé mon airbag deux fois ce week-end et maintenant je sais au moins qu’il fonctionne bien ! Pour la prochaine course, nous retournerons à Jerez et j’espère que les problèmes que nous avons eus avec la moto seront résolus. Je suis content que Jorge ait gagné, les Yamaha ont bien roulé, de notre côté nous avons eu beaucoup de chattering et nous allons étudier ça pour voir d’où ça vient ».

Spies va donc déjà devoir sortir le grand jeu à Jerez parce qu’après une saison 2011 où il aura dû attendre Assen pour sonner le réveil, on attend maintenant de lui, chez Yamaha, qu’il soit en mesure de prendre des points aux RC213V de Stoner et Pedrosa et là, on est encore loin du compte.

Stay tuned !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de