Quelques statistiques en Moto3 avant la course de Valence…



En Moto3, le circuit Ricardo Tormo est une sorte de jardin pour KTM qui s’est toujours imposé sur le tracé portant le nom de Ricardo Tormo depuis l’introduction de la catégorie Moto3 en Grand Prix. En 2012, un certain Danny Kent avait remporté l’épreuve alors qu’il portait les couleurs de l’équipe officielle autrichienne. L’année suivante, Maverick Vinales s’imposa pour le titre et enfin Jack Miller franchissait la ligne en première position l’an passé.

Pour remonter à la dernière victoire Honda à Cheste dans la « petite » catégorie, il faut remonter à 2002 et le succès de Dani Pedrosa.

La victoire de Kent en 2012, mentionnée plus haut, fait de l’Anglais le seul concurrent du peloton Moto3 à avoir déjà connu ma victoire sur ce tracé. En dépit de sa plus mauvaise qualification cette saison, Kent n’aura besoin que d’une 14ème place à l’arrivée pour offrir à la Grande-Bretagne, un premier titre de champion du monde en Grand Prix depuis 1978.

Sur le papier, et si l’on écarte le résultat de la qualification de ce samedi et cette très modeste 18ème place, Kent part largement favori, d’autant plus que Valence n’est pas un tracé qui sourit particulièrement au seul homme en mesure de lui barrer la route du titre, Miguel Oliveira.

Le Portugais a obtenu son meilleur résultat l’an passé sur ce circuit avec la 8ème place, après s’être élancé de la 17ème position sur la grille.  Mais est-ce vraiment le même Miguel Oliveira qu’il y a un an ? Depuis Saint Marin, le pilote KTM n’a connu que les 2 premières places du classement, enchainant 3 victoires et 2 deuxièmes places et collectant 115 points sur 125 possible. Durant la même période, Danny Kent n’en a collecté que 29, laissant s’évaporer quelques 86 unités de la colossale avance dont il disposait au soir de sa victoire sur ses terres britanniques.

Moins en réussite aujourd’hui, Niccolo Antonelli avait obtenu sa première pole position en Grand Prix à Valence l’an dernier, avant d’aller chercher la 7ème place sous le drapeau à damier.

Enfin, Isaac Vinales avait enlevé la 2ème place du GP de Valence en 2014, égalant son meilleur résultat en championnat du monde obtenu plus tôt dans la saison au Mugello. L’Espagnol n’est pas remonté sur le podium en 2015 et s’élancera de la 13ème place sur la grille dimanche matin.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments