Quelques statistiques en MotoGP avant la course de Valence…



Depuis l’introduction du 4-temps en MotoGP en 2002, Honda est le constructeur qui a enregistré le plus grand nombre de succès sur le circuit Ricardo Tormo avec 8 victoires. Yamaha en a obtenu 3 et Ducati 2.

En ce qui concerne les pilotes, Dani Pedrosa est celui qui compte le plus de victoire à Cheste. L’espagnol s’est imposé à 6 reprises : 1 fois en 125cc, 2 fois en 250cc, et enfin à 3 reprises en MotoGP. Toujours concernant Pedrosa, on retiendra qu’en s’imposant à Sepang il y a 2 semaines, le pilote Honda est monté pour la 99ème fois de sa carrière sur un podium en catégorie MotoGP. S’il termine parmi les 3 premiers dimanche, il rejoindra Valentino Rossi dans le club très fermé des pilotes ayant atteint la centaine de podiums en catégorie reine.

100, c’est également le nombre de victoires empochés par les espagnols depuis le GP de Malaisie. Jorge Lorenzo a fait vibrer l’hymne ibérique à 39 reprises, 28 fois pour Dani Pedrosa. En 3 saisons, Marc Marquez s’est imposé à 24 reprises. Puis viennent Sete Gibernau a apporté 8 succès à son pays, sans oublier l’unique victoire de Toni Elias. A titre de rappel, l’Italie compte 91 victoires en MotoGP, l’Australie 40, les Etats-Unis 4 et enfin Japon et Brésil en ont obtenu 3 chacun.

L’an passé, la victoire est revenue à Marc Marquez après qu’il se soit élancé de la 5ème place sur la grille. C’est la seule fois que le vainqueur du GP de Valence ne s’est pas élancé de la première ligne.

A l’issue des qualifications du Grand Prix de Valence, il y aura eu 7 pilotes différents en pole position cette saison. C’est le nombre le plus élevé en MotoGP depuis la saison 2006.

Seuls 2 pilotes ont inscrit des points lors de chaque épreuve cette saison, Valentino Rossi et Bradley Smith. L’Italien est également l’un des deux seuls concurrents à avoir négocié les 16 précédents Grand Prix disputés à Valence, avec Randy De Puniet.

Les 7 points d’écart entre Valentino Rossi et Jorge Lorenzo au championnat constituent par ailleurs le plus petit écart entre les deux premiers du championnat avant la dernière course de la saison depuis 1992. Cette année-là, Wayne Rainey était parvenu à inverser la situation en sa faveur, au dépend de Mick Doohan. Une seule autre fois, le concurrent arrivé 2ème du championnat avait finalement été titré, il s’agit de Nicky Hayden en 2006. Cette année-là, l’Américain avait profité de la chute d’un certain… Valentino Rossi.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires