Rossi : « tout ça n’est qu’une conséquence de ce qui est arrivé en Australie »



Jeudi, en conférence de presse, Marc Marquez avait signalé qu’il était jeune et qu’il avait très mal vécu les deux dernières semaines.

Il avait alors ajouté qu’après le championnat il aimerait pouvoir discuter avec Valentino Rossi.

Au soir de cette qualification qui n’aura compté que pour du beurre, on ne peut que se montrer sceptique par rapport aux chances de l’Espagnol de pouvoir convaincre l’Italien de sa bonne foi.

Quand on lui demande comment il se sent, la réponse fuse et elle est cinglante.

« Le coup le plus rude je l‘ai reçu en Australie, lorsqu’il est arrivé une chose à laquelle je ne m’attendais pas. Tout le reste n’est qu’une conséquence. Maintenant, je me sens bien, ce qui est fait est fait ».

Avec 24 pilotes entre lui et Lorenzo et seulement 7 petits points d’avance, Valentino Rossi se veut fataliste puisqu’il sait évidemment qu’il n’a pas son sort entre les mains.  

« Je dirais que depuis jeudi, après la décision du TAS, la situation est assez claire, je dois juste faire de mon mieux et disputer une bonne course. Le reste ne dépend pas de moi. C’est impossible de savoir ce qui va se passer devant, je peux seulement me concentrer sur moi.

Je dois essayer de prendre un bon départ et essayer de ne pas perdre trop de temps lors des premiers tours, pour le reste on verra. Le travail que nous ferons ce soir au box sera important parce que ce sera le rythme qui fera la différence.

En partant dernier, c’est difficile de savoir jusqu’où je peux remonter, je dois seulement rouler aussi fort que possible. C’est clair que de cette position, je vais courir plus de risques.

Je dirais qu’aujourd’hui nous avons vécu une bonne journée, surtout le matin où j’étais très rapide et compétitif. L’après-midi, nous avons changé quelques détails et j’ai souffert à cause des températures plus élevées. La matinée, c’était plus facile, il y avait plus de grip.

En Q1, nous avons d’abord essayé des choses lors de ma première sortie mais la moto ne me plaisait pas. Lors de la seconde, je faisais un bon tour mais j’ai commis une erreur. L’arrière bougeait beaucoup, j’ai jeté la moto dans le virage, peut-être trop brusquement et j’ai chuté. Mais fondamentalement, ça ne change rien ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments