Valence, Moto2, Warm up : Luthi dans un mouchoir de poche



C’est donc avec une vingtaine de minutes de retard sur le programme initial que les concurrents de la catégorie Moto2 se sont engagés sur le circuit Ricardo Tormo pour négocier leur warm up. Maintenant que les dernières volutes de brouillard se sont levées, la température peut enfin débuter son ascension, mais au moment où la voie des stands s’ouvre, il ne fait que 14° dans l’air et 14° sur la piste. Et pourtant, dès les premières minutes, ça ne « rigole » pas en piste : dès son 3ème tour lancé, Sam Lowes est en 1’35’’991, à peine à 7/10èmes du chrono réalisé par Esteve Rabat pour obtenir la pole position samedi après-midi.

 

Principales références de la catégorie :

FP1 2015 : 1’35.761 par Sam Lowes (25°/25°)

FP2 2015 : 1’35’’560 par Tom Luthi (26°/28°)

FP3 2015 : 1’35’’545 par Esteve Rabat (23°/23°)

Pole 2015 : 1’35’’234 par Esteve rabat (27°/30°)

Record de la piste : 1’34.957 par Pol Espargaro

Course 2014 : Luthi, Rabat, Zarco, Salom, Simeon.

 

Rapidement, Luthi puis Rabat améliorent tour à tour, l’Anglais descend à la 3ème place et précède Rins et un Axel Pons particulièrement en verve ce week-end.

Les chronos sont incroyablement serrés : Rabat et Luthi ne sont séparés que d’un millièmes de seconde, et les 17 meilleurs se tiennent en moins de 9/10èmes !

En entrant dans les 3 dernières minutes, Tom Luthi reprend l’avantage, mais cela se joue toujours à des fractions de seconde. Clairement, la victoire risque de se jouer moins au rythme qu’à la gestion pneumatique…

Le vainqueur 2014 du GP de Valence conclue donc le warm up avec la meilleure performance, 1/10ème plus rapide que rabat. Rins se classe 3ème devant Lowes et Salom. Johann Zarco s’est contenté du 7ème temps, Xavier Simeon a obtenu la 14ème meilleure performance.

Privée de la moindre image télévisée, la Transfiormers poursuit son beau week-end grâce à un Luca Mahias très en jambe. La machine « made in France » par Christian Boudinot pointe à la 18ème place, à 1’’ de la Kalex de Luthi.

Dernière remarque : comme la qualification hier, cette séance de warm up se négocie sans Louis Rossi. Piégé par la chute d’Axel Pons samedi matin, le français s’était accroché avec Azlan Shah. Blessé à la main, il ne prendra pas le départ du dernier Grand Prix de la saison.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de