Rossi : « Un pilote qui accepte de perdre pour embêter un autre est un mec sans limite »



Après la course de Valence, on savait d’avance que Valentino Rossi reviendrait à la charge sur Marc Marquez, celui que désormais il désigne comme le garde du corps de Jorge Lorenzo.  

Les faits disent que Lorenzo a gagné, les hypothèses disent qu’aujourd’hui, Marquez l’a laissé gagner.

Il faut dire que par rapport aux nombreux dépassements de Sepang et de Philip Island lorsque Rossi était dans les parages, Marquez n’en a pas tenté un seul sauf…sur son équipier pour empêcher de le laisser revenir sur le Champion du Monde.

Les gens se feront une idée même si, pour Rossi, marquez a démontré à tout le monde quelles étaient ses intentions.   

« Cela a été une grande saison, j’ai bien travaillé et j’ai réussi à être toujours compétitif, je me suis construit une chance de me battre pour le 10e titre dès la première course. Je crois que je l’aurais mérité. Jusqu’à Motegi, la situation était normale. En Australie, quelque chose auquel je ne m’attendais pas est arrivé, une situation embarrassante qui ne s’était jamais produite en MotoGP. Marquez a décidé que je ne devais pas gagner, il a commencé à jouer comme garde du corps de Lorenzo. A Phillip Island, j’étais plus rapide que Jorge et là, je pouvais terminer la saison

Après l’Australie, j’ai dit quelle était la stratégie de Marquez, qu’il avait un comportement gênant. En Malaisie, il a continué et jeudi quand j’ai su que je partais dernier, je me suis rendu compte que mon sort était scellé. Il me restait un infime espoir, mais il suffit de voir ce que Marc a fait lors des 10 derniers tours aujourd’hui. Il allait deux fois plus fort que Jorge et il n’a même pas essayé de l’attaquer une seule fois. Moi il m’a dépassé 10 fois en un tour et avec Lorenzo, il est resté  pendant 30 tours derrière lui. C’est un pilote qui essaye toujours. A un moment, ils allaient si lentement que Pedrosa a su récupérer 2 ou 3 secondes. Marquez a fait tout cela avec une telle clarté que selon moi, il a dû aimer.

Je ne pensais pas que Honda donnerait le feu vert pour que Marc permette à une yamaha de gagner, une marque concurrente. En effet, Marquez a fait un seul dépassement et c’est sur son coéquipier. D’un côté, je suis heureux, parce que maintenant il n’y a plus aucun doute sur les plans de Marquez et désormais les gens savent.
J’aurais aimé me défendre sur la piste. Lorenzo était rapide et j’aurais peut-être été battu de toute manière. J’aurais eu très mal aussi mais je ne serais pas aussi triste.

Même si ce n’est pas bien de dire ça mais ce qui est arrivé ça me déplait plus pour moi que pour le sport (rires). Nous avons assisté à quelque chose que nous n’avions jamais vu auparavant, ou du moins seulement avec un coéquipier. Je ne savais pas que c’était un championnat des nations. Nous avons toujours affirmé ne pas être comme le football ou la Formule 1, maintenant tout change.

Jorge n’aurait jamais fait ce que Marc a fait en piste, mais je suis en colère à propos de ce qu’il a dit après le GP de Malaisie. En dehors de la piste, il aurait pu être plus intelligent, si il a parlé comme ça, c’est soit parce qu’il est particulièrement stupide ou parce que il a conscience d’être coupable.

Je ne sais pas ce qui se passera dans le futur : m’arrêter parce que j’ai peur? Un pilote qui décide de ne pas gagner pour embêter un autre est un pilote qui n’a pas de limites. En fin de compte, celui est victime de la tricherie, c’est moi.

Après ce qui est arrivé, des mesures devaient être prises. Ils auraient dû m’appeler avec Marquez pour parler. Jeudi, j’ai dit au dirigeant de ce championnat exactement ce qui est arrivé aujourd’hui, mais ils ne m’ont pas cru.

Tout cela n’influencera pas ce que je ferai à l’avenir, mes plans ne changent pas. Un autre grand défi m’attend et je repartirai de là. Je ne suis pas désespéré et entre 36 et 37 ans, il n’y a pas une grande différence.

Je sais que Marquez est l’avenir du MotoGP, mais il est aussi celui qui dit des mensonges à chaque occasion. Pendant des jours, il a répété « je vais penser seulement à gagner, c’est important pour Honda, etc ». Quelqu’un qui agit comme ça, est quelqu’un qui se bat les couilles de tout ! »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de