Conf. de presse de Marquez : "Je me sens insulté"



2ème du Grand Prix de valence ce dimanche derrière Jorge Lorenzo, Marc Marquez termine 3ème du championnat MotoGP. On espérait que cet ultime rendez-vous de l’année ne mette fin aux polémiques mais celle-ci semblent destinées à survivre un certain temps durant l’intersaison. Interrogé sur sa conduite durant la course, l’Espagnol s’est exprimé en conférence de presse. Nous avons traduit ses propos.

Rossi a dit qu’aujourd’hui, vous étiez une sorte de garde-du-corps de Lorenzo, qu’en pensez-vous ? Marc Marquez : «Il avait déjà dit ça à Phillip Island, c’est d’ailleurs quelque chose que je ne comprends pas parce que je lui ai donné 5 points à Phillip Island alors que Iannone lui a pris 4 points. Après l’arrivée, il est venu me voir pour s’excuser car certains dépassement avait été chauds et ensuite on est arrivés en Malaisie, et il s’est passé ce qu’il s’est passé le jeudi. Durant la course, on s’est affrontés, mais pas à la bonne place. Je voulais me battre pour la première place mais ce n’était pas possible. Aujourd’hui, si j’avais voulu être le garde-du-corps de Lorenzo, je serais resté 5 secondes derrière et je n’aurais pas pris de risque pour le suivre. Or j’ai pris beaucoup de risques durant cette course pour essayer de le suivre. Si cela avait été mon objectif, je serais resté 5 ou 10 secondes derrière, je n’aurais pris aucun risque et cela aurait été beaucoup plus simple. Mon but était, comme toujours, de me donner à 100% et de me battre pour la victoire ».

Marc, beaucoup de personnes vont ont sifflé sur le podium et bien qu’on soit en Espagne, beaucoup de personnes disent des choses désagréables vous concernant. Pensez-vous avoir perdu le respect de beaucoup de monde aujourd’hui ?

Marc Marquez : «Evidemment je respecte toutes les opinions car nous sommes des pilotes professionnelles. J’accepte lorsque je gagne, et quand je perds et c’est difficile pour tous les pilotes. Avec mon tempérament, entendre que je prends la piste sans essayer de gagner mais simplement pour gêner un autre pilote, je me sens insulté. Vous me connaissez, quand je prends la piste, je donne toujours 100% de moi-même et ce week-end vous avez vu que je me suis donné à 100% durant tous les essais, vous m’avez vu me donner à 100% durant la course. J’ai toujours fait comme cela, et je le ferai toujours de cette manière ».

Marc, vous vous dites insultés par ceux qui pensent que vous ne vous donnez pas à 100%. Mais Lorenzo a dit que c’était un titre pour lui et pour l’Espagne, et que les deux Honda étaient derrière moi. Vous sentez-vous insulté par Lorenzo ?

Marc Marquez : «Non, Lorenzo n’a fait qu’attaquer durant la course, il ne voyait pas ce qu’il se passait derrière lui, ou alors uniquement par son pannotage. Evidemment, pour moi, mais aussi pour Dani je pense, il y avait beaucoup de pression. Nous savions que tout pouvait se passer durant cette course et que quel que soit le résultat, tout le monde allait polémiquer. C’est ce qui arrive et évidemment je ne suis pas d’accord car je me suis donné à 100% pour finir à 2/10èmes de Jorge. Je me suis donné à fond pour essayer de préparer les 2 derniers tours et puis il y a eu ces dépassements avec Dani qui nous ont fait perdre une demi-seconde impossible à reprendre ».

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de