Marquez – Lüthi : La Commission de course condamne…mais ne sanctionne pas



Alors que Tom Lüthi menait le premier Grand Prix de la saison à un tour de son épilogue, Marc Marquez, au prix d’une attaque aussi agressive que dangereuse, envoyait le Suisse dans l’échappatoire et prenait, de la sorte, la tête de la course.

Qualifiée de déloyale par Tom Lüthi, qui manifestait son mécontentement à Marquez en lui tapant sur l’épaule dans son tour d’honneur, cette manœuvre et la réaction du Suisse ont été examinées par la Commission de course, qui décidait d’entendre les deux pilotes à l’issue de la course.

En l’absence de communiqué officiel de cette commission, notre excellent confrère de motomatters, David Emmett, contactait Mike Webb, le directeur de course pour connaître sa position.

Mike Webb : « Après la course, les deux pilotes ont été entendus. La  Direction de  Course a estimé que  c’était une manœuvre très dure, à la limite de l’acceptable. Marquez a été mis en garde et a reçu l’équivalent d’un carton jaune.

Lüthi a également reçu un carton jaune pour avoir manifesté d’une mauvaise manière son évidente frustration après le drapeau à damier.

Dans ce cas, il a été jugé que la manœuvre était à la limite mais qu’il n’y avait pas de mauvaise intention ».

C’est finalement très peu au regard des conséquences que ce dépassement aurait pu avoir. Même si ces deux pilotes savent maintenant qu’ils seront étroitement surveillés, nous nous demandons si la décision de ne pas les sanctionner, même symboliquement, est vraiment un service qui leur est rendu.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : motomatters.com

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de