Tests à Jerez : deux chutes pour Marc Marquez, et encore beaucoup de travail à faire!



1.39.92 le premier jour, 1.39.57 le second, 1.39.17 le troisième; les chronos sont doucement descendus pour Marc Marquez lors de cette dernière série des tests 2015, et commencent à se rapprocher de son 1.38.300 réalisé lors du Grand Prix d’Espagne.

Il n’en demeure pas moins que le travail à faire reste conséquent, partagé entre le nouveau moteur Honda, l’électronique 2016 et les pneus Michelin.

Deux chutes ont d’ailleurs émaillé la dernière journée d’essais du pilote espagnol et ses commentaires concernant le nouveau moteur rappellent étrangement ceux prononcés aux tests de l’année dernière concernant le moteur 2015…

Il faudra maintenant attendre les tests à Sepang, début février, pour savoir si Honda a su redresser la barre et ne pas reproduire l’erreur commise cette année. 

Marc Marquez: « J’ai chuté deux fois aujourd’hui; un gros highside au virage #3, je suis rentré dans le virage avec les gaz stabilisés mais la roue arrière est subitement devenue très agressive et m’a éjecté. Heureusement, je n’ai rien eu. La deuxième chute est survenue pendant que j’effectuais une comparaison moteur qui nécessitait d’être à la limite afin d’obtenir le meilleur ressenti, et le point limite avec les pneus Michelin peut parfois être imprévisible. Quoi qu’il en soit, nous avons passé trois bonnes journées et recueilli beaucoup d’informations que nous allons maintenant donner au HRC. Mon sentiment est que nous avons un peu plus de potentiel avec le nouveau moteur comparé à l’ancien mais nous ne sommes toujours pas au niveau que j’aimerais. Je sais que Honda va travailler dur durant cet hiver afin de tout améliorer pour Sepang. J’aimerais remercier toute l’équipe pour le dur travail effectué pendant les tests et pendant cette année, et maintenant il est temps de se reposer. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de