Pour Marc Marquez, travailler sur l'électronique est la priorité!



« Du positif et du négatif ». Cette phrase que nous avions déjà entendue l’année dernière au sujet du moteur 2015 a à nouveau été descriptive de ce que les pilotes pensaient du propulseur 2016 essayé en profondeur à Jerez.

L’enjeu est de taille, puisque l’on sait que le développement du moteur est gelé durant la saison; un moteur mal conçu ne peut être modifié en cours d’année.

En 2015, cela a contribué à retirer toute chance pour le titre à Marc Marquez.
En 2016, la situation est encore plus compliquée puisque les pneus et l’électronique sont entièrement nouveaux.
Et, selon le double Champion du monde MotoGP, c’est bien ce dernier point qui conditionne actuellement le reste.

Il s’en est expliqué dans les colonnes de Manuel Pecino: « Pour Dani et moi , il est vraiment clair que la priorité est à l’électronique. Les pneus sont les mêmes pour tout le monde, donc… La première chose sur laquelle nous devons travailler est l’électronique. Je l’ai essayée à Valence et elle était très différente de ce que nous avions auparavant … plus mauvaise, en réalité.
Donc il n’a aucun sens à travailler sur le développement du moteur si nous savons que l’électronique va continuer à changer. D’abord vient l’électronique, puis nous verrons quoi faire avec le moteur. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires