Barry Baltus, la nouvelle perle belge, intègre la prestigieuse « AJO ACADEMY »



Vice-champion d’Espagne Moto4, Barry Baltus (11 ans) a brillé cette saison sur de circuits prestigieux comme Aragon ou Valencia. Et son jeune talent n’est pas passé inaperçu : Zelos été contacté par Aki Ajo pour l’intégrer dans l’Academy du Finlandais en 2016. Barry roulera en Pré-Moto3, toujours en Championnat d’Espagne de vitesse.

Dans un Championnat d’Espagne Moto4 où la concurrence est féroce, le jeune Belge Barry Baltus s’est fait un nom. En remportant trois courses et en décrochant plusieurs poles positions, le pilote de Waret-l’Evêque n’a pas mis bien longtemps avant de comprendre les mécanismes des courses espagnoles. À 11 ans, il a terminé vice-champion d’Espagne Moto4, même si chacun admet qu’il était le plus fort.

Avec le soutien de son père et de Michel Nickmans, Barry a connu une courbe de progression spectaculaire au fil de la saison. À l’inverse de ses adversaires ibères, il ne connaissait pas la plupart des circuits. Qu’à cela ne tienne, le temps de bien maîtriser sa Beon Moto4, il a ensuite joué les premiers rôles au point d’être intouchable en fin de championnat avec des victoires à Aragon, Valencia et Navarra.

Travailleur acharné, Barry Baltus s’entraîne tous les jours, sur tous les types de machines. Quand ce n’est pas chez lui, c’est lors des Trackdays à Mettet tant en vitesse qu’en Supermoto. Au cours du dernier Superbiker, il a bluffé tout le monde en faisant une démonstration lors du Limbobiker en passant sous une barre de 85 cm…

Pour la saison 2016, Barry passera en catégorie Pré-Moto3 avec une moto de 250cm3 et 36cv. Son jeune âge ne lui permettra pas de participer à la première course de la saison (pour laquelle il faut être âgé de 12 ans), mais son objectif sera de continuer à apprendre au contact de pilotes espagnols surmotivés.

Le talent de Barry a d’ailleurs été repéré par Aki Ajo en personne. Le Finlandais et Freddy Tacheny onté établi dès Valence des contacts pour débuter cette prestigieuse collaboration. Barry intégrera la Aki Ajo Academy dans les prochaines semaines, de quoi lui permettre de franchir des paliers supplémentaires dans les prochaines années.

L’objectif de Barry est un jour d’arriver en MotoGP. Il sait que la piste est encore longue, mais grâce à son entourage et désormais, avec l’aide de Zelos, Barry pourra continuer à grimper les échelons petit à petit.

À côté de son programme sportif, ses proches restent très attentifs à ses résultats scolaires. Barry suit également en parallèle des cours d’anglais. En ce qui concerne sa préparation physique, il peut compter sur l’aide d’Éric Lambert, le préparateur bien connu.

En 2015, il a terminé second du Champion d’Espagne Moto4. Il a remporté les courses d’Aragon, Valencia et Navarra. Lors de cette dernière course à Navarra, sur une piste humide, il a fini avec plus de 20 secondes d’avance sur… le deuxième.

Sa vision de la course et son pilotage sont impressionnants pour un garçon qui vient seulement d’avoir 11 ans. En 2016, avec un encadrement encore plus professionnel, Barry devrait encore améliorer ses performances et offrir de grands moments au sport motocycliste belge.

Barry Baltus : « Je suis très heureux de bientôt rencontrer Aki Ajo, c’est une grande chance. La saison prochaine, je vais monter en catégorie Pré-Moto3. Mais je ne pourrai pas participer à la première course, car je suis trop jeune. Mon objectif est de terminer dans le Top3-Top4. Je dois aussi être régulier. Mon père a toujours insisté là-dessus : je dois terminer les courses. La saison dernière, à partir d’Aragon, je me suis senti de mieux en mieux sur la moto. J’ai souvent fait la différence en fin de course. En 2015, j’ai découvert la plupart des circuits espagnols. J’ai progressé au fil des courses ».

Freddy Tacheny : « Barry est un garçon pétri de talent et travailleur. Il a été élevé dans cet état d’esprit : le travail, le travail et encore le travail. En intégrant les pilotes Zelos/Classic21, nous allons offrir à Barry un encadrement sur le plan physique avec Éric Lambert, sur le plan psychologique avec Philippe Godin et sur le plan technique, mais aussi un encadrement médiatique/marketing. Nous avons eu la chance d’être contactés par Aki Ajo en personne. Avec ses équipes, Aki Ajo a décroché 3 titres en Moto3 (Di Meglio, Marquez et Cortese) et le titre Moto2 en 2015 avec Zarco. C’est un team très sérieux et très organisé qui a détecté tout le potentiel de Barry.

Il n’a aucune pression pour 2016 pour le Championnat d’Espagne Pré-Moto3. Je veux surtout qu’il laisse libre cours à son talent. Il doit encore se construire, il vient d’avoir seulement 11 ans. Le rôle de son père Jean-Marie et de Michel Nickmans a été déterminant dans sa progression et le restera en osmose avec sa nouvelle équipe et Zelos avec l’objectif d’atteindre les sommets… »

Didier de Radiguès : « C’est une excellence chose d’avoir chez Zelos un pilote aussi jeune. Il a le potentiel et le talent et nous pouvons l’aider à progresser. Il est essentiel de constituer une filière très jeune. Quand j’ai eu les premiers contacts avec Xavier Siméon, il n’avait que 13 ans. Avec Barry, tous les espoirs sont permis, mais le chemin est encore long, et il demande une remise en question quotidienne ».

Aki AJO « Nous lançons un nouveau programme pour les jeunes l’année prochaine dans le but de développer les grands talents de demain pour le Championnat du Monde, mais aussi les familiariser à la profession des sports moteurs, tout en leur offrant une place dans notre Pre-Moto3 Team dans le championnat RFME CEV Pre-Moto3 .

Nous sommes très heureux de démarrer notre programme avec Barry Baltus l’année prochaine, qui comme j’ai pu le voir a beaucoup de potentiel en lui. Beaucoup de travail a déjà été réalisé pour faire grandir Barry dans la bonne direction.  

L’année prochaine nous allons nous focaliser sur Barry pour qu’il puisse continuer à apprendre les méthodes professionnelles de travail sur et en dehors des pistes, en travaillant avec un team professionnel, en analysant ses performances et étant très pointilleux. Barry a déjà réalisé un gros travail sur sa technique de pilotage avec son entourage, ce qui est vraiment bien, et notre but est de continuer à former Barry en se basant sur ses acquis et en se focalisant sur notre qualité d’éducation : les méthodes de travail professionnelles.

Ajo Academy est le nom de notre nouvelle écurie de course et du programme de formation qui, dans le passé, a déjà accueilli de nombreux pilotes. nous nous focaliserons  également l’année prochaine  dans le championnat  RFME CEV Pre-Moto3 series parce que nous voulons travailler avec les plus jeunes talents. Notre but est de former des jeunes pilotes vers un véritable esprit sportif professionnel – pour les aider à comprendre les nombreux aspects de la course , et les différentes facettes  de la vie d’un pilote professionnel . Le travail d’équipe , la course, les techniques de conduite et de pilotage, ainsi que l’analyse de développement de la machine sont nos objectifs.

Quand on est jeune comme Barry, il faut rouler autant que possible. Quand vous êtes jeune, vos compétences et sensations sur la moto se développent vraiment bien, et cela est très important . Se fixer des objectifs sportifs est quelque chose de différent, le plus important est la vision à long terme. Il ne faut pas de pression sur une seule saison ou sur une seule course,  le développement général du pilote reste le plus important. Lorsque le travail est fait comme il doit être fait , les résultats viendront comme une récompense automatique. Mais une chose est certaines l’objectif à long terme de Barry devrait être de participer au FIM CEV pour arriver en MotoGP ».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires