Honda RC213V-S: livraison et conception (1/3)



Le lundi 21 Décembre, la première RC213V-S vendue a été livrée à un important concessionnaire britannique de la marque pour sa collection personnelle.

L’histoire ne dit pas si le brave homme a pu économiser sa marge professionnelle sur le prix client affiché de 188 000 euros, mais toujours est-il que sa moto porte le numéro 2 et a été remise au siège de Honda Racing, en Grande Bretagne, où toutes les machines vendues au Royaume-Uni seront préparées et entretenues par des techniciens spécialement formés.

Une vidéo de l’évènement est disponible ici mais nous préférons porter l’attention sur un triptyque expliquant les démarches effectuées pour faire coller au plus près cette moto à celles de Marc Marquez et Dani Pedrosa.

Nous vous proposons aujourd’hui une traduction de la première partie.


Concept (propos de Hiroshi Unuki et Shogo Kanaumi)

Quel était l’objectif de départ de l’équipe de développement?

« Dès le départ, le développement a débuté en collaboration avec Tatsuo Suzuki, le chef du département R&D pour les motos, et Yosuke Hasegawa, le chef du projet des moteurs V4. Toutes les personnes qui avaient une expérience dans le développement des MotoGP ont été réunies comme, par exemple, Shogo Kanaumi, le chef du projet RC211V, ainsi que moi-même qui ait dirigé le projet RC212V.
Nous n’avons pas souvent la chance de pouvoir créer une moto de route jumelle (d’une MotoGP), donc nous étions tous très motivés par ce projet. »

Pourquoi faire une telle moto maintenant?

« Chez Honda, nous avons toujours voulu créer une moto supersportive qui n’apporterait pas seulement plus de puissance, mais restituerait les sensations apportées par le pilotage d’une MotoGP. Nous avons eu l’opportunité de relever ce défi seulement maintenant. »

Que voulez-vous dire par  » les sensations apportées par le pilotage d’une MotoGP »?

« Une MotoGP vient au monde quand vous utilisez la meilleure technologie mondiale pour faire rouler les meilleurs pilotes mondiaux avides de victoires. Une telle machine n’est pas seulement facile à piloter, elle est spéciale. Ce n’est pas seulement qu’elle soit rapide ou légère, c’est comme un costume taillé sur mesure, ou des chaussures qui vous vont parfaitement; vous pouvez la maîtriser comme une extension de votre corps, sans aucune perturbation.
Bien sûr, elle doit être conforme au règlement, mais le plus important elle qu’elle procure cette merveilleuse sensation. »

Quelle est la qualité niveau MotoGP?

« Nous voulons que chaque pièce ait le même niveau de qualité que sur la MotoGP, donc nous nous pouvons pas produire très rapidement. Les moteurs et divers éléments de nos motos sont également assemblés par des personnes mais, dans le cas de la RC213V-S, nos experts assemblent chaque pièce à la main. Pendant le développement, notre objectif était de produire une moto par jour. Notre but était de crée une moto terminée avec le même niveau de qualité que l’originale. »

Qu’est-ce qui vous a demandé le plus d’attention?

« En développant la moto de route, nous avons parfois dû changer quelques pièces, mais il est simple de fabriquer ces éléments spéciaux. Néanmoins, nous avons toujours discuté pour savoir comment faire pour que la moto engendre les mêmes sensations que son modèle, tout en conservant les critères d’une moto de route.  Il n’est pas bon de changer quoi que ce soit si l’on perd les sensations du modèle. Nous avons construit cette moto avec l’objectif que tous ses éléments soient comme sur son modèle, et nous espérons donc que les pilotes ressentiront cela. Nous espérons qu’ils ressentiront à quel point cette moto reproduit parfaitement les sensations procurées par son modèle. Je suis certain qu’il en sera ainsi. »

A suivre.


Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de