Un règlement technique 2016 plus simple !



A l’aube de cette saison 2016 comportant moulte nouveautés, il n’est pas inutile de faire le point sur le règlement qui entrera en vigueur au 1er février.

Une saison 2016 qui sera donc placée sous le signe de l’équité puisque tout le monde aura les mêmes pneus (plus de pneus plus tendres pour les Open outsiders), mais aussi le même logiciel, le même nombre de moteurs par pilote (7), l’impossibilité de développer le moteur en cours de saison, la même quantité d’essence allouée (22 litres) et des essais avec les pilotes officiels  limités à 5 jours par an en plus des tests officiels IRTA (3 tests de 3 jours avant le 1er GP puis 3 tests d’un jour après 3 GP européens).

Enfin, quand on dit tout le monde, il s’agit bien sûr de Honda et de Yamaha, mais aussi de Ducati, ces derniers ayant perdu ses avantages de la saison dernière en montant plusieurs fois sur le podium.

KTM n’étant pas inscrit cette année (ils font donc absolument ce qu’ils veulent) restent Suzuki et Aprilia qui, étant un cran en dessous de leurs concurrents, bénéficient des avantages suivants:
– 9 moteurs par saison,
– Développement des moteurs autorisé,
– Essais privés illimités, y compris avec les pilotes officiels, dans la limite des 120 pneus alloués par pilote officiel.

Pour ne pas prendre le risque qu’une de ces deux marques surpasse Honda, Yamaha et Ducati grâce à ces avantages, des points de concession (traduisez points de pénalité) ont été mis en place; 3 points pour une victoire, 2 points pour une deuxième place, et 1 points pour une troisième place.

Au bout de 6 points, Suzuki ou Aprilia perdront la possibilité des procéder à des tests privés. Et c’est tout, du moins pour 2016, puisqu’ils perdraient également leurs avantages moteur pour 2017 (nombre et développement).

La situation est donc beaucoup plus simple qu’en 2015 d’autant qu’à priori, seul Suzuki semble en mesure d’avoir une chance de se voir imposer des points de concession, puisque, Selon OffBikes, Aprilia est très en retard sur le développement de sa nouvelle machine…

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de