Öhlins monopolise la grille MotoGP. Pour combien de temps ?



En 2016, toutes les MotoGP alignées sur la grille seront équipées en suspensions Öhlins, pour la première fois depuis 2011.

Avec le départ annoncé de Karel Abraham en Superbike, puisque Gresini, qui utilisait également ces éléments jusqu’en 2014 sur ses Honda, est passé chez Aprilia l’année dernière, l’expérience Showa largement financée par Honda prend donc fin, au moins provisoirement.

La firme nippone a pourtant sollicité tous les teams à Motegi, à l’exception de Yamaha encore très proche de la marque suédoise, mais rien n’y a fait ; même Honda ne veut pas de ses propres produits !

Une situation de monopole qui semble donc très confortable pour Öhlins mais qui pourrait ne pas durer. En effet, dès l’année prochaine, KTM fera son arrivée officielle (en fait dès le Grand Prix de Valence 2016 en wildcard) avec ses célèbres suspensions WP. Et ces dernières gagnent non-seulement des courses (demandez à Johann Zarco) mais également du terrain puisque cette année pas moins de 16 pilotes seront équipés avec ces éléments jadis néerlandais et aujourd’hui autrichiens appartenant à KTM; Johann Zarco (Ajo Motorsport),  Alex Rins et Edgar Pons (Paginas Amarillas HP 40 Pons),  Tom Lüthi, Dominique  Aegerter et Robin Mulhauser (Derendinger Interwetten et Technomag Interwetten),  Xavier Siméon et Julián Simón (QMMF),  Danny Kent et Miguel Oliveira (Leopard Racing), Marcel Schrötter et Axel Pons (AGR), Simone Corsi (SpeedUp), Luis Salom et Jesko Raffin (SAG)  et Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia).

16 pilotes WP contre 15 Öhlins, soit un tableau grosso-modo équilibré et complété par les deux pilotes Tech3 (Xavi Vierge et Isaac Vinales) qui officieront en KYB (ex-Kayaba) durant toute l’année.

Progressivement, WP gagne donc du terrain en Moto2 (le titre mondial  de Johann Zarco ainsi que les 38 podiums sur les 54 possibles n’y sont sans doute pas pour rien) et l’arrivée de la filiale de KTM en catégorie reine pourrait bien créer une brèche plus profonde que celle que Showa a laissé dans le marbre…

Source : Speedweek

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de