Présentation officielle Yamaha 2016 à Barcelone : les petites phrases sur le respect…



A Barcelone, il y a eu les motos, il y a eu les réponses aux questions, et il y a eu les petites phrases.

Faut-il à nouveau les reporter ici ? La réponse est bien évidemment oui ! Ne pas le faire serait de la rétention d’information, attitude antinomique avec le propos de ce site.

Faut-il à nouveau les déplorer ? La réponse est bien évidemment oui !

Après les réponses aux journalistes, Valentino Rossi s’est donc confié au micro de Sky Sports en ces termes pour revenir sur la fin de saison dernière: « Vous devez savoir ce qu’est le respect. Pour moi, Marc et Jorge n’avaient pas beaucoup de respect, en particulier Marc. J’en ai toujours eu beaucoup. Le respect va dans les deux sens, il doit être partagé. J’ai toujours eu du respect pour Jorge. Mais à mon avis, il n’en a pas eu au cours de la dernière course de la saison dernière. Espérons que cette saison, le respect soit mutuel. »

Une petite phrase pas forcément vraiment très utile dans le contexte actuel tendu, mais qui reprenait la notion de respect chère à Lin Jarvis en ce début d’année.

Jorge Lorenzo aurait pu sagement l’ignorer. Il ne l’a pas fait…
Il a donc répondu à cette attaque sur le site Marca: « J’ai la main tendue pour tous les pilotes. Le respect est toujours là, parce que nous sommes tout d’abord des personnes, et ensuite des athlètes qui risquons notre vie. J’ai beaucoup de respect pour Valentino et pour tous les pilotes en général, qu’ils soient plus rapides ou plus lents. Je veux me comporter ainsi avec chacun autant que possible, et encore plus avec mon coéquipier. »

Saisissant au bond cette notion de respect, Jorge Lorenzo en a profité pour demander un appel au calme sur les réseaux sociaux, en visant en particulier les fans de Valentino Rossi: « La question de savoir si oui ou non je mérite le championnat n’est pas fondée et provient des fans de Valentino. Dans le monde de la compétition moto, Rossi est un personnage très important, similaire à ce qu’était Jordan au basket-ball. Il a des millions d’adeptes et beaucoup d’entre eux n’ont aucun respect pour des gens comme moi qui sommes champions du monde et nous contentons de faire très bien notre travail. Valentino devrait aussi leur faire comprendre le respect. » 

L’espagnol a conclu en déplorant que le chemin actuel suivi par la MotoGP ressemblait de plus en plus à celui du  football: « Malheureusement, la rivalité qui existe dans les stades de football s’est transférée vers les circuits, en particulier en Espagne et en Italie, et c’est quelque chose que je n’aime pas voir. Avant, il ne se passait rien si ton pilote ne gagnait pas. On a perdu cela  et ça ne me rend pas heureux. La moto a gagné en popularité au cours de la dernière année, mais pas de la manière dont nous le souhaitions tous. » 

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de