Jorge Lorenzo: " Je ne me considère pas comme le favori"



Après avoir essayé un simulateur de Boeing 787 de la compagnie aérienne Air Europa au Salon International du Tourisme à Madrid, Jorge Lorenzo a exprimé quelques propos recueillis par le site As.com.

Jorge Lorenzo: « Espérons que le Championnat du  Monde 2016 sera aussi excitant que l’an dernier, ou même plus. Il semble que Ducati se rapproche, tout comme Suzuki, et si nous avons les deux Yamaha (?), mais que ces deux là se joignent à la fête, nous aurons un spectacle passionnant et imprévisible.

Je ne me considère pas comme le favori, même si l’on considère que l’actuel champion est celui qui est le favori. Il est certain que Rossi voudra sa revanche, mais Pedrosa et Marquez et d’autres pilotes sont également des candidats. Il ya eu beaucoup de changements dans l’électronique et les pneus, et nous ne savons pas comment les pilotes vont s’adapter à ces changements. Il est trop tôt pour tirer des conclusions. .

Nous pensons que nous avons une bonne base. Yamaha a travaillé dur l’année dernière pour corriger les défauts que nous avions et maintenant la question est de savoir comment ces deux changements vont influencer le comportement de la moto sur la piste. »

Interrogé sur l’incident Rossi/Marquez à Sepang (ndlr: décidément, certains journalistes sont restés bloqués au 25 octobre 2015…) le champion du monde en titre a intelligemment préféré ne pas approfondir: « Il y a eu ce contact à Sepang, mais à aucun moment je n’ai eu un contact avec quiconque sur la piste. C’est un problème qu’ils ont à résoudre en en parlant à l’avenir. J’ai été très propre dans toutes les bagarres que j’ai eues avec le reste des pilotes et c’est un sujet entre Márquez et Rossi.   Je sais qui ça a un intérêt particulier pour la presse, mais ce n’est pas ce qui me préoccupe, au contraire d’être préparé pour cette année. Tout le monde est curieux de savoir si nous nous entendons ou non, Rossi et moi, ou si nous serrons la main ou non, mais au final, c’est un sport individuel mais si tout le monde se comporte bien, c’est mieux. Si nous atteignons cela, ce sera mieux pour nous et pour pire pour la presse. »

Photo: Víctor Lerena

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Rejoignez-nous sur Twitter

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de