Philip Island : Lorenzo impressionné par Viñales



Si dans des conditions régulières, Jorge Lorenzo s’était montré intraitable à Sepang, ici, en Australie, l’Espagnol a dû momentanément baisser pavillon face aux velléités de son jeune compatriote, Maverick Viñales.

Toutefois, comme il l’estimait en fin de journée, sa marge de progression est encore grande sur le tracé cher à Casey Stoner (qu’on aurait d’ailleurs aimé voir au guidon de la Ducati).

Demain est un autre jour et quelque chose nous dit qu’au moment de quitter le pays continent, le classement pourrait encore subir un petit lifting.

« J’étais concentré sur un tas de choses ce jeudi et quand j’ai trouvé le bon pneu avant, l’arrière était trop usé. Du coup je n’ai pas pu attaquer comme je l’aurais voulu, pour améliorer mon temps. Nos adversaires sont vraiment très rapides, et tout particulièrement Maverick. Ce tracé semble bien lui convenir. Aujourd’hui, nous avons rencontrés quelques soucis de stabilité à l’avant qui nous ont empêchés de rouler en toute confiance. Je pense que c’est un ensemble de choses qui induisent ces problèmes, comme le type d’asphalte, des virages qui se négocient à plus haute vitesse qu’à Sepang. Si nous parvenons à résoudre ça, nous pourrons être bien plus rapides. Nous verrons comment ça se passe demain mais la nouvelle électronique pourrait grandement changer les performances des motos, d’un circuit à un autre. Nous devons comprendre son fonctionnement pour être plus compétitif et récupérer l’avantage que nous avions à Sepang. »

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de