Losail : Maverick Viñales frappe encore une fois



Alors que la première soirée sous les lumières artificielles de Losail avait vu Jorge Lorenzo s’octroyer le meilleur chrono de la journée, on s’attendait à une revanche des battus de la veille.

Les Honda avaient un œuf à peler avec le circuit qatari, Dovizioso se devait de combler l’écart le séparant de Iannone, son équipier, Rossi avait certainement envie de faire mordre la poussière à Lorenzo et les pilotes Tech3 avaient probablement envie de se hisser dans le top10.

Mais pourtant, le seul à avoir réellement pu assouvir tous ses désirs, c’est l’étoile montante du MotoGP, le jeune Maverick Viñales.

Le jeune espagnol, qui, visiblement, peut compter sur une machine qui a bien progressé (on se souvient notamment des soucis de puissance moteur de la GSX-R) s’est en effet offert le scalp de tous les favoris et de toutes les stars de la catégorie.

Après Philip Island, Viñales offre donc une nouvelle satisfaction à Hamamatsu.

Derrière lui, on retrouve la Ducati d’Andrea Iannone qui, une fois de plus, a pris le meilleur sur son équipier et la Yamaha de Lorenzo qui pointe à 99 millièmes (ça ne s’invente pas) !

Scott Redding et Héctor Barberá ont eux aussi créé la surprise en venant compléter le Top 5, plaçant respectivement une GP15 et une GP14.2 à moins de trois dixièmes de seconde de la Desmo16 GP 2016 de Iannone.

Andrea Dovizioso, auteur d’un run de 18 tours, prend la sixième place 420 millièmes du leader ; C’est donc pour la seconde fois en deux jours que Ducati boucle la journée avec quatre motos dans un Top 6 dont Honda était absent.

Dani Pedrosa termine septième, pas génial, mais l’important est acquis, il devance Marc Marque. Il devance aussi Valentino Rossi. L’Italien est avec son coéquipier Jorge Lorenzo l’un des deux seuls pilotes du Top 10 à avoir été plus rapides mercredi que jeudi soir.

Marc Márquez, neuvième, a chuté en début de soirée peu après avoir réalisé son meilleur temps personnel.

Le double Champion du Monde terminait juste devant les frères Espargaró, Aleix et Pol qui étaient eux aussi à plus de six dixièmes de la première place.

Sur sa Ducati GP14.2, Loris Baz prend la douzième place en progressant de près de huit dixièmes de seconde par rapport à son chrono de la veille et a réalisé le deuxième run le plus long de la soirée en alignant 17 tours.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de