Qatar : Lorenzo Emir des essais de Losail !



Le petit Emirat du Qatar n’est pas spécialement connu dans le monde pour l’importance de sa  fédération motocycliste, il n’est pas non plus connu pour l’organisation le Grand Prix attirant le plus de monde mais en revanche, il est extrêmement connu pour sa production de gaz puisqu’il est le quatrième plus grand producteur mondial.

Ceci faisant cela, le Qatar est également devenu célèbre pour l’organisation de ses Grands Prix la nuit.

Voici une petite infographie résumant à elle seule la démesure de ce projet !!

Mais revenons-en au sport puisqu’hier, se déroulait la dernière journée officielle de la présaison.

On se souvient que Lorenzo avait enlevé la première, Maverick ‘Mack’ Viñales la seconde et que Marquez avait été aux abonnés absent lors des deux premières.

Et hier, la présaison s’est terminée avec un grand nombre de simulation de course et surtout, une nouvelle confirmation de la grande forme du binôme Yamaha – Lorenzo !

Intouchable en Malaisie puis relégué à la quatrième position en Australie lors du second Test Officiel de la présaison, Jorge Lorenzo ne s’en est pas laissé conter et a une fois de plus réaffirmé son autorité en plantant une demi-seconde entre lui et ses adversaires.

Il est l’unique pilote à passer sous la barre des 1’55 (1’54.810), et le majorquin bat ainsi de plus d’une demi-seconde le chrono de la veille de Maverick Viñales.

Et justement Mack, après avoir créé la surprise à Phillip Island, il confirme une fois de plus en concluant la dernière soirée d’essais du test qatari en troisième position, derrière un Scott Redding à qui la Ducati semble définitivement bien mieux convenir que la Honda.

Le Britannique forge donc le respect à Borgo puisque c’est lui qui termine premier pilote rouge.

On note encore que Viñales eu l’occasion d’essayer pour la première fois la nouvelle boîte full seamless de la GSX-RR, qui devrait lui apporter un peu plus de stabilité sur l’angle.

Dixième mercredi puis neuvième jeudi soir, Marc Márquez a chuté une fois de plus mais a malgré tout su remonter à la quatrième position en signant son meilleur chrono sur le dernier de ses 52 tours.

Nouvelle chute aussi pour Rossi, encore dans le virage 10. Il termine finalement à près de six dixièmes de seconde de son coéquipier.

Andrea Iannone et Dani Pedrosa ont été les deux seuls pilotes du Top 10 final à ne pas améliorer leurs chronos par rapport à jeudi soir et ont respectivement pris les cinquième et dixième positions.

Loris Baz conclut avec un encourageant quatorzième chrono derrière Yonny Hernández et Bradley Smith mais devant Aleix Espargaró qui semble définitivement relégué au rang de second pilote face à son talentueux équipier.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de