[Communiqué de presse] Xavier Siméon marque les points de la 14ème place acquise au Grand Prix Moto 2 de Catalunya



Xavier Siméon a terminé 14ème du Grand Prix de Catalunya après être parti de la 31ème place sur la grille de départ. Auteur d’un magnifique 2ème temps réalisé lors du warm up, le pilote RTL Sport a effectué une belle course et marque ses premiers points de la saison.

La pluie, pour un Belge, ce n’est rien d’extraordinaire. Si en plus ce Belge s’appelle Xavier Siméon et qu’il se trouve au guidon de sa Mistral 610, cela donne des performances de premier plan ! Le pilote RTL Sport n’a pas raté l’occasion de faire étalage de son talent lors du warm up du Gran Premi Aperol de Catalunya disputé sur une piste mouillée. Longtemps crédité du meilleur temps, Xavier Siméon ne s’est fait ravir la première place par Andréa Iannone que dans l’ultime minute pour seulement 109 millièmes de secondes.

« Je suis content » explique Xavier Siméon, souriant, juste après avoir enlevé son casque. « La piste était très piégeuse, d’autant plus que les dépôts de gomme laissés récemment par les F1 rendaient le revêtement très glissant. Dans de telles conditions, je suis particulièrement heureux de ce résultat. Je vais maintenant me préparer pour la course. Ça, ça va être autre chose ! ».

Changement radical en fin de matinée : le soleil brille, il fait 21° et la piste est évidemment sèche. La météo est au beau fixe, tout comme le moral de Xavier Siméon après son excellente performance du matin. Peu après midi, le directeur de course libère la meute des 36 pilotes qui se ruent vers le premier virage.

« Je suis bien parti. Comme souvent, j’ai réussi un bon départ ce qui m’a permis de me placer dans un groupe d’une quinzaine de pilotes, d’abord derrière Iannonne puis dans la roue de Di Meglio. Petit à petit, j’ai gagné des places. J’étais en bagarre avec Baldolini, ç’a été très disputé. À partir du 15ème tour, j’ai été contraint de baisser légèrement de rythme, mon pneu arrière manquait tout à coup de grip. Cela m’a fait perdre le contact avec le groupe. J’ai malgré tout continué à attaquer, toujours à la lutte avec Baldolini. Iannone qui avait commis une faute en début de course est revenu du fond du classement, il est venu se mêler à bagarre. On s’est retrouvé un moment à trois de front ! Baldolini est passé mais j’ai pu contenir Iannone. Je n’ai rien lâché jusqu’au passage sur la ligne d’arrivée ! » raconte Xavier Siméon.

De fait, le nouveau pneu bi-gomme proposé pour la première fois par Dunlop à l’occasion de ce Grand Prix et monté sur la Mistral 610 de Xavier avait triste allure à l’arrivée, complètement détruit.

Au terme de l’épreuve, Xavier Siméon affichait une satisfaction légitime : « Je marque mes premiers points, c’est bien ! C’est aussi un encouragement pour moi comme pour mon team. Il faut continuer à travailler et à progresser, surtout aux essais. J’espère que nous continuerons sur cette bonne lancée dès la prochaine course ».

Il reste en effet au sociétaire du team Tech 3 à trouver la bonne alchimie durant les essais, celle qui permet de réunir tous les éléments pour bien se placer sur la grille de départ. C’est une condition essentielle pour être tout de suite aux avant-postes et se joindre aux ténors de la catégorie. Le prochain Grand Prix sera l’occasion de mettre en place une bonne stratégie à ce niveau.

Au sommet de la hiérarchie, l’allemand Bradl poursuit un splendide parcours en signant une nouvelle victoire, loin devant Marquez et Espargaro. Il occupe bien évidemment la tête du Championnat du Monde avec 103 points capitalisés, soit carrément 43 points d’avance sur Corsi et 53 sur Iannone et Simon.

Le prochain Grand Prix aura lieu dès le week-end prochain en Angleterre sur le circuit de Silverstone, une épreuve largement couverte en télévision comme sur Internet par RTL.

Xavier Siméon Info Team

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de