Hervé Poncharal : "La Yamaha M1 2012 dispose d’un excellent package !"



A l’issue du premier Grand Prix de la saison, au Qatar, Hervé Poncharal, le team manager de Tech3, ne pouvait être qu’heureux.

Non seulement parce que ses deux pilotes, Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso, ont ramené de gros points en terminant quatrième et cinquième, mais également parce que la victoire de Lorenzo a confirmé que la Yamaha 2012 disposait d’un excellent package.

Nous l’avons donc rencontré pour parler de ce premier round, de la M1, de ses pilotes, des règlementation à venir… Nous avons également pu parler du rookie, Stefan Bradl mais aussi des négociations en cours avec les constructeurs.

Voici donc une petite mise en bouche. Commençons ce tour d’horizon par la M1, version 2012

« La première chose c’est qu’au Qatar, nous avons pu constater que les Yamaha M1, version 2012, étaient excessivement performantes et c’est déjà un grand point de satisfaction.

Nous avons roulé à Sepang, à Jerez et au Qatar, soit, trois circuits très différents au niveau de leur configuration, mais aussi, des conditions climatiques et à chaque fois, nous avons eu une moto très performante.

Elle est facile à régler et, d’un circuit à l’autre, nous n’avons pas eu besoin d’opérer de grandes modifications de set-up, ce qui est la preuve que nous disposons d’une bonne moto. En effet, lorsque vous êtes obligés de trop tergiverser sur les réglages, ça réduit votre temps de roulage et ça induit donc une grosse perte de temps.

Tout ça m’amène à dire que l’ADN de la M1 2012 est vraiment excellent ».

Dans un prochain volet, que nous publierons cet après-midi, nous ferons place aux pilotes Tech3 et comme vous pourrez le constater, Hervé Poncharal n’en est pas peu fier ! 

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur facebook

Photo : Lionel Nolette

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de