Qatar : Jorge Lorenzo a imposé le silence!



Des tests hivernaux, il en était sorti que Jorge Lorenzo serait l’homme à battre ce dimanche et force est de constater qu’après les séances d’essais libres et la qualification, le constat restait plus ou moins le même.

Plus ou moins parce que Iannone, meilleurs chronos lors de la FP2 et la FP3, ainsi que Marquez, qui aurait pu prétendre à la pole, avaient réussi à faire planer un doute sur leur compétitivité.

Nous n’étions donc pas étonnés de voir Iannone passer directement à l’attaque…au point d’en perdre l’avant de sa machine.

Quant à Marquez, si le potentiel est bien entendu là, il se mettait lui-même en difficulté avec un pilotage un peu moins propre que son adversaire, ce qui le poussait à commettre quelques petites erreurs qui, au décompte final, lui coûte la seconde place.

Mais uniquement la seconde place car en réalité, dimanche soir, das le désert qatari, Lorenzo était seul et une fois devant, ses concurrents l’ont vu s’éloigner, lentement mais irrémédiablement.

Assurément, à Losail, Lorenzo a démontré qu’il serait l’homme à battre tout au long de la saison et n’en déplaise à certains, hier, il a également imposé le silence à ses adversaires !

Nous sommes là, en première position, sans avoir eu à lutter ou à souffrir et en ayant piloté à la perfection. Cette course a été l’une des meilleures de ma carrière et c’est pourquoi j’ai pu gagner et faire la différence dans les trois derniers tours. Nous avions choisi le pneu tendre parce que nous ne pouvions pas aller aussi vite avec le dur. On peut penser que le pneu dur donne un avantage au fur et à mesure de la course mais c’est le contraire qui s’est passé. Le pneu tendre est censé se dégrader mais il a été de plus en plus rapide. J’ai été surpris d’avoir un rythme aussi élevé en fin de course. Je glissais beaucoup mais en même temps j’étais très souple, concentré pour ne pas faire d’erreur et même avec la pression de Dovizioso, je gardais un peu d’avance. Je n’étais pas nerveux et je pilotais de mieux en mieux. Je suis très fier de la façon dont j’ai piloté et de ma course mais aussi du travail du team parce qu’ensemble nous avons fait un très bon travail sur l’électronique et les réglages.”

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook   

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de