Qatar : Valentino Rossi…un spectateur privilégié



S’il y a un an, Valentino Rossi avait gagné la première course de la saison, hier, à Losail, l’italien a tout au plus été un spectateur privilégié de la domination de son équipier.

Accroché au bon wagon, le nonuple Champion du Monde a dû se contenter de suivre la cadence imposée par ses adversaires sans jamais pouvoir prendre d’initiative.

Réaliste, il reconnaissait qu’il lui avait manqué le petit plus qui aurait pu lui permettre d’attaquer au minimum Marquez et Dovizioso.

La seule réelle bonne nouvelle de la soirée est qu’au final, il a été en mesure de suivre le rythme. Le Championnat est certes encore long et on ne tirera pas de conclusions qui ne pourraient être que hâtives mais force est de constater qu’hier, que ce soit à son adresse ou à celle de ses adversaires, Lorenzo a envoyé un message clair et fort qui commençait par ‘sil’ et se terminait ‘ence’. Du moins, jusqu’à la prochaine course.

«Je suis resté accroché aux premiers, mais sans avoir la possibilité de les attaquer. Je n’étais pas assez compétitif pour les attaquer. Si je m’attarde sur le positif, je dirai que Lorenzo n’est pas loin et que j’ai réussi à maintenir un bon rythme malgré le fait que la course ait été plus rapide que celle de l’année dernière. Je suis désolé de ne pas être sur le podium, mais il vaut mieux être 4 ° à deux secondes de la première place que 3e à 10 secondes.
Il m’a manqué le petit truc en plus, je veux dire un freinage ou une partie de piste où vous êtes plus rapide que tout le monde. J’étais proche de Marquez et de Dovizioso pour voir ce qui se passerait, mais je n’ai pas eu l’occasion de les attaquer.
Pourquoi? Nous devons chercher à le comprendre. J’ai peut-être choisi le mauvais pneu. Lorenzo et Dovizioso ont monté un pneu tendre à l’arrière. Mais peut-être que ça n’aurait rien changé, il aurait fallu pouvoir disputer une autre course directement pour savoir (rires). Si tel était le cas, ce serait une bonne nouvelle. Il y aurait moins de travail à faire 
».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de