Qatar : premiers points pour 4 pilotes



Exactement 82 pilotes se sont présentés sur la grille de départ du Grand Prix du Qatar 2016, et plusieurs n’avaient jamais marqué un point dans le cadre d’un Championnat du Monde de Vitesse Moto. Ce n’est désormais plus le cas pour 4 d’entre eux, dont le petit-frère de Valentino Rossi.

Profitant des déboires de ses concurrents, le transalpin Luca Marini (18 ans) a en effet été le 10ème à franchir le drapeau à damiers dans la nuit de Losail. Une marge de progression conséquente par rapport à sa qualification (25ème) qui lui permet d’enregistrer ses premières unités en catégorie Moto2.

Chez les Moto3, le mieux classé des petits nouveaux se nomme Joan Mir (18 ans). Vainqueur en 2015 de 4 manches du Championnat du Monde Junior Moto3, l’espagnol est parvenu à terminer 12ème au terme d’une course où il n’a cessé de se battre. Ce fut d’abord le cas dans le groupe qui poursuivait les leaders, puis avec celui-ci où figurait notamment son nouveau coéquipier Fabio Quartararo… qu’il devance de 21 millièmes à l’arrivée.

À quelques mètres de lui figure le néerlandais Bo Bendsneyder (18 ans), vainqueur et grand dominateur de la  dernière Red Bull MotoGP Rookies Cup. En poste au guidon d’une KTM de chez Ajo, et après des qualifications plus que satisfaisantes (8ème à +0.408), le n°64 a cruellement manqué d’agressivité lors des premiers tours mais parvient néanmoins à inscrire les 2 points de la 14ème place.

Il devance, pour 58 petits millièmes, un autre rookie en la personne d’Aron Canet. Le jeune (16 ans) espagnol, nouvelle pépite de l’équipe Estrella Galicia 0,0, fut l’une des surprises du samedi puisque qualifié en deuxième ligne (6ème chrono) à seulement 331 millièmes de la pôle de Romano Fenati. Une position qu’il ne parviendra pas à tenir le lendemain. « Tous les pilotes donnent le maximum, c’est de cela que nous devons apprendre » explique-t-il, légèrement déçu de ne marquer « que » le point qui revient au 15ème.

D’autres, dans les prochaines semaines, essaieront à leur tour de figurer dans le premier top-15 de leur carrière. Citons par exemple Adam Norrodin (17 ans), tout droit venu de la Shell Advance Asia Talent Cup, ou encore l’italien Fabio Spiranelli (16 ans depuis 3 mois) au guidon de sa Mahindra. Des hommes sur qui nous garderons un œil attentif tout au long de l’année, à commencer par l’Argentine dans moins de 2 semaines.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de