Argentine, MotoGP, FP2 : Honda corrige le tir



Parti depuis la pôle position en 2014 comme en 2015, Marc Marquez est le grand favori de la qualification qui aura lieu demain en Argentine. À 48 heures du Grand Prix, lui et son coéquipier sont les seuls hommes à être descendus sous la barre des 1’42.

Une piste moins sale a permis à MM93 de battre la référence de la FP1 dès ses premiers hectomètres. Installé en première position, il n’en a jamais été délogé malgré les assauts répétés de ses concurrents. En réalisant un surprenant dernier tour (+0.025 par rapport à Marquez), Dani Pedrosa a rappelé à tout le monde qu’il ne fallait pas l’enterrer trop vite.

Derrière le trou est fait puisque Maverick Vinales, très bon 3ème malgré une chute, est distancé de près d’une demi-seconde. Étonnant quatrième, l’australien Jack Miller s’affirme comme le candidat surprise à la première ligne.

Bilan plus compliqué chez Yamaha (à la peine avec les pneus) puisqu’il faut descendre au 7ème rang pour trouver un pilote de la marque au diapason, à savoir Valentino Rossi. S’il ne fait aucun doute que Jorge Lorenzo (14ème) fera mieux demain, l’écart qui le sépare des officiels Repsol est tout de même conséquent.

Le constructeur Ducati doit quant à lui se reposer sur Scott Redding (6ème) pour cotoyer les premières places, Andrea Dovizioso et Andrea Iannone étant relégués à plus d’une seconde du leader. Les Rouges sont néanmoins les seuls à dépasser le cap des 320 km/h.

Plusieurs chutes à signaler, notamment les deux d’Aleix Espargaro mais aussi celle de son frère Pol ou encore du sud-américain Yonny Hernandez. Plus de peur que de mal, tous sont « ok » pour les prochaines sessions où Michele Pirro se joindra à la meute.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de