Argentine : Jack Miller put the pressure!



Ce matin, les pilotes ont patienté tout au long de la FP1 que le grip s’améliore sur une piste n’ayant plus accueilli la moindre activité depuis le mois de décembre. Parfaitement à l’aise dans ces conditions difficiles, Miller a longtemps pointé aux avant-postes avant de conclure cette première séance d’essais en huitième position.

L’Australien de 21 ans a confirmé l’après-midi en améliorant son temps de près de deux secondes avec un chrono en 1’42.375 que seuls Marquez, Pedrosa et Viñales ont réussi à battre. Une bonne première journée pour Honda qui glisse quatre de ses motos dans le top cinq.

Avec des orages annoncés demain matin, la performance de Miller pourrait être suffisante pour permettre au pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS d’accéder directement à la Q2.

Les chronos étant de quatre secondes plus lents que ceux de l’an dernier, Miller s’est employé ce matin à prendre ses marques et à ajuster ses trajectoires au guidon de sa Honda RC213V. L’Espagnol a gagné 2,5 secondes en FP2 pour s’attribuer le 18e chrono de cette première journée d’essais.

 « Je suis très content de ma journée. Il semble que la moto fonctionne très bien sur ce circuit. Je suis rapide, mais je suis aussi régulier et performant avec des pneus usés. Les conditions évoluent de tour en tour, mais je parviens jusqu’à présent à m’adapter et j’espère pouvoir continuer ainsi tout au long du week-end. La seule alerte que j’ai eue aujourd’hui, c’est en me retrouvant presque hors de la piste au virage huit quand je suis arrivé derrière Valentino Rossi. Il a freiné un peu plus tôt et j’ai pensé avoir un peu plus de puissance au freinage. On s’est légèrement touché mais heureusement sans mal. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de