Guareschi : « Nous pouvons combler l'écart car la base de la GP12 est meilleure que celle de la GP11 »



Le reparto corse de Ducati est actuellement au travail sur le circuit du Mugello, avec Battaini et Nicky Hayden.

Si le second s’emploie surtout à rattraper le temps perdu lors des essais hivernaux, le premier devrait, en toute logique, être en train de mener des essais sur des évolutions de la GP12 qui devront être validées, par les pilotes, lors des tests d’après Grand Prix à Estoril.

Et l’objectif numéro un de Borgo Panigale ne concerne plus le châssis mais bien le moteur. C’est en tout cas ce que Vittoriano Guareschi a déclaré à MCN.  

Vittoriano Guareschi : « Nous essayons de mieux comprendre ce qui déclenche le sous-virage. Le problème commence dès que Valentino touche la poignée des gaz, c’est comme si l’arrière se mettait à pousser l’avant.

Nous avons aussi commencé à travailler sur l’électronique parce qu’il est nouveau.

Nous avons besoin d’avoir un moteur plus souple, en particulier à la remise des gaz. C’est parce que le pneu arrière pousse celui de devant que Valentino perd le feeling à l’avant.

C’est un gros travail et maintenant, la priorité numéro un est de rendre notre moteur moins agressif. Nous avons besoin de plus de liens entre l’accélérateur et le pneu arrière. »

Peut-on s’attendre à beaucoup d’évolutions pour Estoril ?

« Filippo comprend où se situe le problème et il travaille sur sa résolution. Le châssis, en ce moment, n’est pas le principal problème. Le problème est maintenant la maniabilité et nous voulons résoudre ce problème dès que possible.

Je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de nouvelles pièces pour Estoril mais je sais que Filippo travaille à l’amélioration de la machine et c’est une bonne occasion d’essayer de nouvelles évolutions ou certains nouveaux composants électroniques ».

Il ne faut donc pas s’attendre à de grosses modifications, comme en 2011 ! « Nous devons combler l’écart et je pense que c’est possible de le faire parce que la base de notre machine est beaucoup meilleure que celle de2011. C’est nécessaire de faire de petits ajustements et non pas de grands changements, comme l’an dernier. »

Pour Rossi, comme pour Ducati, il y a urgence et c’est évident que la météo ne joue pas en leur faveur. Hier, les motos ont été contraintes à rester au garage et la journée n’a, pour ainsi dire, servi à rien (lire ici) !  

Stay tuned !                                                                           

Rejoignez-nous sur Facebook

Source : MCN

Photo : Stéphane Meyers

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de