Argentine : Lorenzo a foi en Michelin



Au Qatar, Jorge Lorenzo n’avait pas hésité à embrasser son pneu arrière tendre Michelin tant ce dernier lui avait procuré un avantage certain par rapport à ses adversaires.

Mais aujourd’hui, en Argentine, l’histoire est bien différente puisque le tendre (enfin, le médium) de Redding est parti en lambeau lors de la FP4.

Second du genre (ndlr, Loris Baz à Sepang) cet incident a fort logiquement entamé le capital confiance des pilotes.

Malgré tout et à l’instar de ses collègues Jorge Lorenzo s’est montré clément envers Michelin en qui il garde toute confiance pour le futur.  

« C’est une situation très étrange que je n’ai jamais rencontrée auparavant. Malheureusement, nous avons eu quelques problèmes dans un passé récent et ce n’est certainement pas une situation confortable pour les pilotes et les équipes, mais les choses sont comme ça. Je respecte beaucoup Michelin pour les efforts qu’ils ont effectués ces derniers mois pour améliorer les pneus de 2016. Même en considérant ce dernier inconvénient, je suis sûr qu’ils vont continuer à travailler parce que la sécurité est la première priorité en course. Demain, la course sera extrêmement difficile. Nous allons devoir repartir de zéro, mais au moins ce sera la même chose pour tous les pilotes. Nous verrons comment ça se passe demain matin ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de