Argentine, Lorenzo : motus et bouche cousue…course à oublier !



Au Qatar, Lorenzo avait cloué le bec à tous ses adversaires et en particulier à son équipier qui, la veille, s’était laissé aller à des commentaires quant à son éventuel passage chez Ducati.

En Argentine, l’histoire est bien différente puisqu’après quelques tours seulement et alors qu’il avait même laissé passer brièvement Miller pour le gain de la sixième place, l’espagnol partait à la faute et terminait son Grand Prix dans le bac à gravier.

Comme il le signalait, c’est désormais un Grand Prix à oublier.

« C’est un week-end à oublier. Nous avions eu des problèmes lors des essais libres, au final nous étions en première ligne et nous avons pris un bon départ mais je n’étais pas à l’aise dans ces conditions, avec des virages qui étaient mouillés par endroits. Je pense que c’est de ma faute. Je ne me suis pas senti suffisamment à l’aise pour rester dans le premier groupe et j’avais l’impression qu’ils prenaient trop de risques. J’ai fait une erreur dans le premier virage, qui était le plus compliqué parce qu’il y avait plusieurs zones mouillées, je suis parti un peu trop large, j’ai perdu l’avant et je n’ai pas pu continuer. C’est la course. Parfois on gagne, parfois on perd. Il faut savoir l’accepter. Je dois rester positif, oublier cette course et penser à la suite ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de