De Radiguès : « les ailerons doivent être supprimés sans délai »



Dimanche soir, lors du Grand Prix d’Argentine, Andrea Iannone prenait un départ en boulet de canon au cours duquel il venait d’abord percuter Marquez avant d’obliger Pedrosa à relever la moto et ainsi perdre quelques places. La suite, on la connait mais aujourd’hui, elle ne nous intéresse pas.

En effet cette fois ce sont les ailerons que nous voulons aborder car comme on peut le voir sur cette image, Iannone est venu coller le sien sur la combinaison (qui en sortira râpée) de Marquez et sur la caméra arrière de la Honda qui n’y a d’ailleurs pas survécu!

Alerté par cet incident et par les remous que ces ailerons avaient déjà créés depuis le début de la saison, on apprend par GPOne que Loris Capirossi, conseiller en sécurité, s’est rendu dans le garage Ducati afin de vérifier les carénages et comme il le signalait à nos confrères, il est impossible de les casser à la main. Du coup, une collision pourrait devenir dangereuse!

Nous avons demandé à Didier de Radiguès ce qu’il en pensait et s’ils étaient un artifice de trop sur les motos. Comme vous le lirez, son avis est sans équivoque ni concession!

« Oui ! Sans aucun doute ! C’est ridicule de mettre des ailerons sur une moto. Pour moi il faut les interdire sans attendre, je trouve ça nul ! Les ailerons en Formule1, c’est ce qui fout la Formule1 en l’air parce qu’il n’y a plus moyen de se rapprocher de la voiture devant toi. En moto, tu te rapproches, tu prends l’aspiration et puis tu attaques. Désormais en voiture, tu ne peux plus te rapprocher car avec ces ailerons, tu n’as plus d’appui et donc, tu dois rester à distance. Pour moi, tout ce qu’on va réussir à faire avec ces artifices en moto c’est la même chose qu’en Formule1. Ils vont être de plus en plus grands, de plus en plus nombreux et on arrivera à la situation où on ne saura plus se rapprocher de son adversaire parce qu’on n’aura plus l’appui qui permet d’aller vite. Il faut de suite virer ça avant qu’il ne soit trop tard.

Et là, je n’ai même pas abordé le volet sécuritaire ! Evidemment que ces ailerons sont dangereux. A plus de 300 km/h, c’est un objet qui peut devenir coupant et qui, en tout cas, peut faire très très mal et beaucoup de dégâts. Pour moi, Loris (ndlr Capirossi) doit intervenir là-dessus et je dirais que c’est même encore plus urgent que sur les pneus. On l’a interdit en Moto3 parce que Mahindra était venu avec des ailerons sur ses carénages et on leur a opposé une fin de non-recevoir en disant que c’était réservé à la catégorie MotoGP, ce qui est ridicule aussi ».

On se souvient d’ailleurs que dans un passé récent (lors du GP du Qatar) Crutchlow avait dit que les turbulences créées par les ailerons Ducati étaient effrayantes et que ça devenait presqu’impossible de s’en approcher. « Eh bien voilà, si Crutchlow le dit c’est parce qu’il l’a expérimenté. Qu’on nous vire cela s’en attendre parce que ça va foutre tout en l’air ! »

En matière d’avis tranché, en voilà un qui est probablement un spécimen du genre !

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook  

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de