Ronald Ten Kate : « Les moteurs des CRT sont encore basiques, mais tout ça va changer ! »



Ten Kate est le visage de Honda en Superbike depuis de nombreuses années et c’est aussi un des teams les plus titrés de la catégorie.

Mais Ten Kate est aussi, depuis peu, impliqué dans le MotoGP puisqu’en effet, c’est à la structure néerlandaise qu’a été confiée la préparation des moteurs Honda de la CRT de Gresini.

Durant l’hiver, beaucoup de choses ont été dites sur l’adoption de la règlementation CRT et notamment que la frontière entre les championnats Superbike et MotoGP avait été transgressée.

Ronald Ten Kate, n’est pourtant pas de cet avis : « le MotoGP/CRT sera toujours un championnat différent de celui du mondial Superbike. Le règlement et le format des courses sont complètement différents. Le  WSBK est encore un championnat pour motos de production, tandis que le CRT est fondamentalement une classe presque totalement libre des contraintes réglementaires d’un championnat pour les dérivées de la série ».

Et si les moteurs utilisés par les CRT sont encore très proches de ceux utilisés en Superbike, le manager de l’écurie néerlandaise ne doute pas que les choses vont très vite évoluer : « les moteurs actuellement utilisés pour les CRT sont encore très « basiques », et donc proche, si pas carrément identiques à ceux utilisés en Mondial Superbike. Mais ça va changer, à moyen ou à long terme, grâce à des règles qui permettent de nombreux changements ».

Pour lui, la survie du WSBK n’est en rien menacée par l’arrivée des CRT : « Les fabricants qui veulent promouvoir leurs motos n’ont pas beaucoup d’intérêt pour les CRT parce qu’elles ne sont pas comparables à des motos de série ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur facebook

Source : eurosport

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de