Lorenzo – Ducati : Paolo Ciabatti revient sur le pourquoi et le comment



Hier la nouvelle, qui n’en était plus vraiment une après les nombreuses fuites des dernières semaines, est tombée : Jorge Lorenzo a signé pour deux saisons chez les rouges de Ducati.

Bonne nouvelle pour les uns, mauvaise pour les autres, toujours est-il que pour Ducati, attirer Lorenzo est un gros coup.

Après un communiqué laconique annonçant son arrivée, c’est sur SKY que nous en avons appris un peu plus sur le transfert de l’année grâce à une interview de Paolo Ciabatti, le directeur course de Borgo Panigale en MotoGP.

Sur l’accord avec Lorenzo.

« Il est clair que cette année tous les contrats des pilotes arrivaient à échéance. Avec Lorenzo il y avait déjà eu des rapprochements il y a quelque temps, mais je crois que la compétitivité de la Ducati 2016 et de celle de la saison passée a facilité cet accord.»

Difficile de le convaincre?

«Je dirais que non, je dirais que, comme toujours dans ces cas, ça a été une négociation assez complexe, mais nous avons été en mesure de parvenir à un accord assez rapidement ».

Les raisons de ce choix?

« En fait, notre projet remonte à quelques années lorsque nous avions envisagé d’engager l’un des meilleurs pilotes pour ramener le titre qui nous échappe depuis 2007 à Borgo Panigale une fois que nous aurions une moto compétitive, égale aux Honda et aux Yamaha. A mon avis, la moto a prouvé qu’elle était compétitive cette saison car au-delà de la sale affaire de l’Argentine, nous aurions pu être sur le podium lors des trois premières courses. ce qui a facilité la réalisation de cet accord ».

Le futur coéquipier de Lorenzo.

«Nous n’avons pas décidé quoi que ce soit, la priorité pour le moment était d’atteindre et de finaliser cet accord. Nous l’avons fait il y a quelques jours et c’est pourquoi nous l’avons annoncé aujourd’hui. Maintenant, nous allons prendre un peu de temps pour comprendre lequel des deux Andrea restera dans l’équipe. C’est une décision tout de même désagréable, car ce sont deux merveilleux garçons, qui sont avec nous depuis quatre ans, du coup, ça ne sera pas un choix facile. Nous allons essayer de comprendre qui pourrait être le meilleur pilote pour l’équipe en 2017 ».

Lorenzo en rouge déjà à Valence?

« C’est ce que nous espérons, c’est un peu une habitude de toutes les écuries de libérer les pilotes qui ont pris une décision différente pour la saison suivante afin d’être en mesure d’essayer la nouvelle moto. Nous n’en avons pas encore parlé à Yamaha, mais ce que nous attendons est d’être en mesure le faire rouler sur notre moto lors du test de Valence. Il est clair que la nouvelle est fraiche aujourd’hui et que cela sera discuté lors des prochains jours, mais à partir de vendredi, nous allons nous concentrer sur la course de Jerez. Lorenzo est l’un de nos adversaires, l’un des plus difficiles à battre, mais l’objectif est de gagner une ou plusieurs courses cette année avec Dovizioso et Iannone et en ce sens, il sera un adversaire jusqu’à la fin de la saison ».

Les préférences de Lorenzo, son équipe…

« Nous en avons parlé avec Jorge et il est indifférent par rapport au choix de son coéquipier. Il respecte à la fois Dovizioso et Iannone et il ne nous nous a donné aucune indication. Pour le reste, nous verrons lors des prochaines semaines, il est clair que lorsque les pilotes de ce calibre change d’écurie, ils désirent emporter au moins certains de leurs techniciens. Nous verrons, il est encore trop tôt pour répondre ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de