#SpanishGP, Xavier Siméon : juste une question de feeling…



Si, à Austin, on n’a pas vu la course de Xavier Siméon à la télévision, ça n’est dû qu’à une mauvaise qualification car hormis cela, le Belge a disputé un sacré Grand Prix au pays de l’Oncle Sam !

Parti dix-huitième, il remontait un à un ses adversaires pour terminer à une très belle huitième place finale.

On écrivait qu’il tenait certainement sa course de référence au guidon d’une SpeedUp et c’est désormais à Jerez qu’il devra reproduire cette performance en retrouvant le bon feeling trouvé aux USA.

« Je suis parti d’Austin avec un sentiment très positif. Déjà la séance qualificative, j’avais senti un net progrès dans le comportement de ma machine. Nous avions testé d’autres réglages et j’ai tout de suite senti la différence. Cela s’est confirmé lors du warm-up, puis en course. C’était la première fois où je retrouvais ce feeling de la qualification, le jour de la course. Et c’était très rassurant et la preuve que nous étions sur la bonne voie. Ici, à Jerez, j’espère être dans le coup dès la première séance et ensuite progresser pour décrocher un bon chrono lors de la qualification. La position sur la grille reste essentielle en Moto2. Je veux marquer de bons points en Espagne. Austin m’a aussi montré que je pouvais remonter en course en conservant un bon rythme. La moto est performante. Au niveau de la préparation, j’ai profité de l’ouverture de la saison au Circuit à Mettet pour enchaîner les tours. La météo était magnifique et j’ai pu réaliser de bons chronos… avec ma Yamaha R6 d’origine. D’ores et déjà, je fixe rendez-vous à mes fans pour la journée Classic21 de mercredi prochain. J’aime leur faire découvrir les sensations de la vitesse lors des duo runs. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de