Valentino Rossi explique le rôle d’un metteur au point



Ces derniers temps, Valentino Rossi est souvent critiqué pour son travail sur la Ducati et parmi ces critiques revient souvent celle qui estime qu’au final, il n’est peut-être pas un aussi bon metteur au point que ce qu’on a voulu nous faire croire.

En réponse à ces critiques, le pilote italien a précisé, directement après le premier Grand Prix de la saison, au Qatar, qu’il était un pilote et qu’il ne pouvait pas solutionner tous les problèmes sur la GP12 et que c’était surtout le travail des ingénieurs.

Motosprint lui a donc demandé de préciser qu’elle était son rôle, en tant que pilote : « Je ne conçois pas la moto: je dis comment elle se comporte. En fait, j’ai toujours été considéré par les gens qui ont travaillé avec moi, comme très bon lorsqu’il faut dire ce qui se passe sur la moto. Je ne peux pas rentrer au box et dire que, dans cette courbe, la moto sous-vire et qu’il suffit simplement descendre d’un centimètre la  colonne de direction ou de modifier la géométrie de deux degrés et demi … Je comprends bien et je sais aussi expliquer ce qui se passe sur la moto lorsqu’elle est sur la piste. Dans ce domaine, j’ai toujours su y faire, parce que c’est ma partie. Par contre, les autres doivent assumer leur partie : ce sont les ingénieurs qui doivent le comprendre. Et agir ! »

Mais alors, cela voudrait-il dire que chez Ducati, le Reparto Corse n’est pas en mesure de traduire ses observations en améliorations ?

«Exactement, c’est là que se situe le problème. Mais vous savez, en vérité, pour arriver à résoudre les problèmes comme ils y arrivent chez Honda et chez Yamaha, il faut 50 ans d’expérience de course à ce niveau ».

Un proche de Ducati, le même que celui qui nous a permis, avant tout le monde, de publier que VW allait acheter Ducati, nous disait, il y a quelques jours, qu’une rumeur prétendait que Valentino Rossi avait réclamé la tête de Preziosi…à la lecture de ces quelques lignes, on pourrait penser que la rumeur n’est pas sans fondement.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de