#SpanishGP, MotoGP, FP3 : Rossi pour 46 millièmes



Premier non-espagnol hier après-midi (5ème), Valentino Rossi a fait savoir à ses adversaires qu’il faudrait compter sur lui pour la qualification. Il réalise, à la surprise de certains, le meilleur chrono du samedi matin.

Tout comme vendredi, c’est une machine de l’équipe officielle Yamaha qui pointe en tête des essais libres mais pas forcément celle que l’on attendait. Jusqu’à présent dominateur, Jorge Lorenzo n’est en effet « que » 4ème car battu par Marc Marquez, Pol Espargaro (qui a su tirer profit de sa roue) mais surtout son coéquipier Rossi. Sur une série de 2 premières lignes consécutives (ce n’était plus arrivé depuis octobre 2013), le n°46 a fait parler la poudre en 1’39.244.

Les écarts sont infimes puisque moins de 4 dixièmes séparent le Docteur de Dani Pedrosa qui complète le top-5. Les deux Suzuki de Maverick Vinales et Aleix Espargaro sont directement qualifiées pour la Q2, de même que les Ducati d’Andrea Dovizioso et Andrea Iannone. Le dernier billet revient à Hector Barbera, au grand damn d’Alvaro Bautista (11ème) qui n’a plus passé la Q1 depuis Sepang 2014.

Les 3 britanniques Cal Crutchlow, Bradley Smith et Scott Redding feront également partie de la séance de repêchage, tout comme le français Loris Baz. Toujours souffrant, Jack Miller est bon dernier mais ne semble pas prêt à jeter l’éponge pour autant.

À noter que les chronos sont relativement moins rapides que l’année dernière à la même séance étant donné que la FP3 était remportée en 1’38.493.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de