#SpanishGP, Dovzioso : la malchance continue. Michelin blanchi



Trois courses, 75 points possible, 0 obtenu ! Voilà le triste bilan de ce début de saison d’Andrea Dovizioso qui, après son podium du Qatar n’a plus cessé de jouer de malchance.

En Argentine, son équipier le mettait hors-jeu, à Austin, Pedrosa en faisait de même et cette fois, c’est la pompe à eau de sa Desmosedici qui le forçait au retrait !

C’est donc une nouvelle tuile pour l’Italien qui, rappelons-le, doit convaincre les dirigeants Ducati que c’est lui qui mérite la seconde selle factory, la première étant désormais réservée à Jorge Lorenzo.  

La seule bonne nouvelle dans le lot de mauvaises, c’est qu’hier, contrairement à ce qu’on aurait pu croire, le problème n’est pas venu de son pneu arrière et que donc Michelin n’a rien à se reprocher à ce niveau. On ne  doute pas un instant que Bibendum a dû pousser un sacré ouf de soulagement !        

« C’est dommage parce qu’une course de plus sans point était la dernière chose dont j’avais besoin. Nous avons eu un problème avec la pompe à eau: l’eau sortait et tombait sur la roue arrière. J’ai failli chuter trois fois et donc j’ai dû rentrer. Si on veut ne regarder que les points positifs, nous travaillons bien, mon feeling avec la moto est bon et ce qui est le plus important à mes yeux c’est que même s’il est vrai Jerez ne nous a jamais vraiment réussi nous avons réussi à être aussi compétitifs que lors des trois premiers Grands Prix. Sur un plan personnel, c’est important pour moi de savoir que je n’ai pas commis d’erreurs lors des trois dernières courses. Cela me donne la confiance nécessaire pour essayer d’être à nouveau compétitif dès Le Mans ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de