#SpanishGP, Baz : trois petits points et beaucoup de malchance



Si Loris Baz ne cesse de faire des progrès et on en veut pour preuve ses deux qualifications successives en Q2, ils ne se traduisent malheureusement pas en points.

Il faut dire que le français est presqu’aussi malchanceux que Dovizioso puisque lorsque ce n’est pas sa machine qui lâche, c’est un adversaire qui le percute.

C’est encore ce qui est arrivé hier et cette fois, c’est Scott Redding, dont ce n’était vraiment pas le weekend, qui s’en est chargé.    

« J’ai réalisé un bon départ, mais j’ai su rester prudent. Au premier tour, Redding m’a percuté et m’a sorti de la piste. J’ai perdu beaucoup de places au classement. Je suis parvenu à doubler Rabat et Miller. En revenant sur Redding, il a freiné très tôt, j’ai manqué de le percuter et j’ai dû tirer tout droit pour repartir dernier.

Initialement, nous avions prévu de conserver les pneus sur les premiers tours pour attaquer ensuite. Avec ces incidents, j’ai dû forcer sur les pneus, en particulier le pneu tendre à l’avant. Je l’ai malheureusement ressenti en fin de course, même si mon rythme était loin d’être mauvais en comparaison aux autres. Je roulais dans les mêmes temps que Smith et c’est pour cette raison que je n’ai pas pu combler l’écart sur lui.

Malgré tout, c’est un bon point d’avoir terminé la course. Il y a beaucoup de détails sur l’électronique à améliorer. Nous allons partir des données que nous avons rassemblées en course pour progresser.

Nous allons nous concentrer sur le prochain Grand Prix de France et tenter de nous approcher du Top 10 qui nous tend les bras depuis quelque temps ».

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de