Mardi Frenchie : GP d'Espagne



Le mardi, c’est frenchie ! Retour sur les performances des pilotes français à l’issue du Grand Prix d’Espagne 2016, disputé sous le soleil du Circuit Permanent de Jerez de la Frontera.

Loris Baz (MotoGP) : 13ème

Le pilote Ducati a encore manqué de chance en course. Qualifié en Q2 pour la seconde fois consécutive (et de sa carrière), il n’a pu en profiter suite à un incident avec le britannique Scott Redding dès les premiers hectomètres. Reparti bon dernier, le natif de Sallanches est parvenu à repasser Tito Rabat, Yonny Hernandez, Stefan Bradl […] pour arracher la 13ème place, ce qui constitue malgré tout son meilleur résultat de la saison.

 

Johann Zarco (Moto2) : 5ème

Pas à l’aise ce week-end, le poulain de Laurent Fellon ne s’est élancé que du 15ème rang de la grille (il fallait remonter au Mans 2014 pour le voir aussi mal classé). Prudent, il a su (à l’inverse de Sandro Cortese, Miguel Oliveira, Simone Corsi et autres Lorenzo Baldassarri) éviter les erreurs pour remonter dans le peloton et limiter les dégâts. Le pilote Ajo s’offre Thomas Luthi en fin de GP et, bien qu’il concède des points à Sam Lowes et Alex Rins, peut s’estimer heureux de terminer dans le top-5. « C’est aussi comme ça que l’on progresse » déclare-t-il intelligemment à l’arrivée.

 

Jules Danilo (Moto3) : 9ème

Nous disions il y a 2 semaines que seuls quelques dixièmes lui manquaient afin de venir chatouiller les meilleurs : à Jerez, le français nous a donné raison. Qualifié 14ème, il égale ensuite le meilleur résultat de sa carrière en finissant dans la roue de pilotes tels que les italiens Romano Fenati et Enea Bastianini, ni plus ni moins que candidats au titre de champion du monde. Mieux encore, Jules a passé le drapeau à damiers à moins de 7 dixièmes du top-5. 

 

Enzo Boulom (Moto3) : 22ème

Première expérience en Mondial pour le jeune vice-champion de France Moto3. Au guidon de sa petite KTM, il n’a pas été en mesure de se battre pour les points mais a engrangé une quantité considérable de données importantes en vue de son apprentissage. Ce-dernier va d’ailleurs se poursuivre au Mans, où il participera à la fois à la manche du CEV le samedi et au GP du dimanche.

 

Alexis Masbou (Moto3) : abandon

Bilan cruel pour le héros d’Albi qui méritait bien mieux sur sa Peugeot. Parti depuis les profondeurs de la grille de départ, il réalise une remontée d’enfer et se retrouve aux portes des points. Un accrochage avec le jeune sud-africain Darryn Binder à 7 tours de l’arrivée va malheureusement ruiner ses chances. Dommage, mais Alexis et son mental à toute épreuve auront à coeur de décrocher le tant attendu top-15 en France

 

Fabio Quartararo (Moto3) : abandon

P11 à l’issue des qualifications, le jeune prodige de l’équipe Leopard a chuté et enregistre son premier résultat blanc de l’année. Mauvaise période pour un homme que l’on sait capable de rouler aux avant-postes et qui est clairement en train de manger son pain noir. Espérons que la roue tourne en sa faveur sur le Circuit Bugatti, où la foule sera acquise à sa cause.

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de