Test de Jerez : Les chronos, les déclarations et nos excuses pour le retard



Après un Grand Prix d’Espagne où les verdicts n’ont pas spécialement été ceux auxquels on s’attendait, la presque totalité du paddock (tous sauf Avintia et donc Loris Baz) s’était donné rendez-vous sur le circuit de Jerez pour le premier test post-GP de la saison 2016.

Si chacun avait son petit ou grand programme pour la journée, Michelin avait également apporté, de son côté, trois nouvelles gommes avant.

Une dure, une autre basée sur une construction différente et enfin une troisième ayant pour but que la roue avant ne se bloque pas au freinage (seulement pour les teams officiels).

Chez Yamaha, Rossi et Lorenzo ont comparé deux versions de la M1. Celle utilisée habituellement et celle déjà testée précédemment avec le réservoir placé à l’arrière.

Aprilia, en pleine évolution avait le programme le plus chargé avec un nouveau bras-oscillant, un nouveau cadre et plusieurs pièces pour le moteur.

De son côté, selon motogp.com Ducati a tenté de trouver des solutions aux problèmes rencontrés ce weekend et a continué à travailler sur les pneus pour obtenir un maximum de grip.

Chez Repsol Honda, Marc Márquez a essayé une nouvelle version des ailerons avec une rangée de trois winglets de chaque côté du carénage. Márquez et Pedrosa ont aussi testé un nouveau bras-oscillant.

Márquez, qui a bouclé la bagatelle de 91 tours a signé le meilleur temps devant Lorenzo, Viñales et Rossi qui n’a roulé que les trois dernières heures.

Les déclarations des pilotes

Marc Márquez : “Nous sommes satisfaits de la journée parce que nous avons testé beaucoup de choses différentes. Nous avons non seulement essayé de nouvelles winglets et un nouveau bras-oscillant mais nous avons aussi fait beaucoup de tours afin de comprendre ou d’écarter des set-ups différents. Le plus surprenant pour tout le monde est que nous ayons essayé trois winglets différentes. L’aérodynamique est un domaine dans lequel il y a beaucoup de progrès à faire, tout le monde commence à s’y intéresser et nous avons beaucoup à faire parce qu’il ne semble pas y avoir de limite à ce qu’on peut faire avec. Nous avons aussi testé trois pneus avant aujourd’hui mais celui que nous avions utilisé ce week-end était celui qui fonctionnait le mieux.”

Jorge Lorenzo : « Nous avons testé différents réglages pour améliorer notre passage en courbe, un point très important pour nous, et je pense que nous avons bien progressé. En dehors de ça, nous avons testé d’autres petites choses mais qui n’ont rien apporté de plus. »

Maverick Viñales : « Je n’ai pas l’impression que les ailerons apportent une grosse amélioration, même si dans certains cas ils pourront peut-être nous aider, confie Viñales. Ils ne me permettent pas de gagner des dixièmes mais ils me permettent d’être plus à l’aise au guidon de la moto, ce qui est très important sur la durée d’une course. Notre priorité était de réduire ces soucis de patinage et de trouver un meilleur grip étant donné que Le Mans est un circuit particulièrement exigeant sur les accélérations et les freinages. J’ai essayé les nouveaux pneus à l’arrière mais j’ai préféré le soft. Ce week-end, nous n’avions pas réussi à cerner ce pneu donc nous ne l’avions pas utilisé mais ce lundi, avec les nouveaux réglages, il fonctionne très bien.« 

Valentino Rossi : “Nous n’avions pas beaucoup de choses à tester, il s’agissait plus de voir des petits détails. Nous avons essayé la moto de 2016 avec un réservoir différent. Pour le reste, l’important était de travailler sur le pneu avant de Michelin. Nous avons essayé trois versions du pneu avant et nous avons trouvé quelque chose de positif, ce qui était le plus important. Je me sens plus à l’aise avec le réservoir classique alors je pense que nous allons continuer avec la version standard.”

Enfin, nous terminerons en vous présentant nos excuses pour ce retard dans la communication des résultats mais comme vous avez certainement pu le voir et le lire en dessous de nos articles, certaines personnes polluent notre travail et ça n’a que trop duré. 

Nous cherchons des solutions, car malheureusement, avec ce module, nous ne savons pas écarter définitivement tous ces nuisibles. Nous pouvons juste les bannir par article.

Ceci dit, nous vous promettons de les débusquer et de trouver le module adéquat afin que nous puissions de nouveau partager et échanger ensemble sans prendre le risque d’être insulté par des gens qui n’ont d’autre courage que celui de commenter et insulter en utilisant de faux comptes.

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de