Winglet Wars : le retour du samouraï



Dans un précédent épisode : alors que la bagarre sur le front des ailerons fait rage, l’amiral Tardozzi, team manager de Ducati en Grand Prix, est monté au créneau pour défendre le port de la moustache sur ses machines de guerre.

Face à cette contre-attaque du bourg, la riposte ne s’est pas faite attendre et c’est cette fois le samouraï de la planète HRC qui, sur crashnet, a donné son point de vue.

Et de clarté il en a été question puisque pour Marc Marquez, ces ailerons peuvent être enlevés et le plus tôt sera finalement le mieux, quitte à priver Ducati de son invention en plein exercice, ce qui, selon l’amiral Tardozzi représenterait l’ultime traitrise des constructeurs adverses.

Toutefois, tant qu’elles restent permises, le HRC compte bien améliorer son système et c’est d’ailleurs ce qu’on a pu voir à Jerez, lors des tests, lorsque l’espagnol est monté en piste avec un carénage arborant une triple moustache. Résultat? Pas terrible…selon ses dires.

« Certaines personnes aiment les ailerons, d’autres pas. Pour moi, je pense que c’est beaucoup mieux sans. Si vous commencez à juer de trop avec l’aérodynamique, ça deviendra plus difficile de suivre les pilote devant vous. Ce sera plus difficile de dépasser, parce qu’à l’accélération, ce sera comme en Formule 1.
Vous ne pourrez plus prendre l’aspiration. Pour des raisons de sécurité aussi, nous avons déjà pu le voir en Argentine quand Iannone m’a touché. À Austin, heureusement que Dani n’avait pas de grands ailerons quand il a touché Dovizioso. Personnellement, je ne les aime pas.
Pour moi oon devrait les interdire avant 2017. A certains endroits elles sont utiles mais en course si on commence avec ça et qu’oin ne fixe pas de limites, il y en aura peut-être de plus en plus. Au final, toutefois, il semble qu’elles resteront permises cette saison, donc nous allons travailler pour les améliorer.
Avec les triples ailerons, je me sentais pas si mal à certains endroits, à l’accélération essentiellement. Ensuite, dans les virages, ça change le feeling sur la moto. Je les ai utilisées pendant deux runs et puis je suis revenus à la normale. Et puis j’ai essayé sans ailerons. Honnêtement c’était mieux, mais le temps au tour était le même. C’est encore quelque chose que nous devons travailler 
».

Stay tuned!

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires