Cette fois, Petrucci a « fait les choses calmement »



Absent depuis le début de la saison, Danilo Petrucci a officiellement confirmé son retour sur les Grands Prix le week-end prochain au Mans. L’italien, qui avait prématurément repris la piste à Losail, a rassuré sur son état de santé.

« Je me suis beaucoup entraîné ces dernières semaines, a commenté le pilote Ducati. Cette fois-ci j’ai fait les choses plus calmement, attendant que mon corps m’autorise à reprendre ». Des déclarations lourdes de sens au regard des mois précédents. Petit retour en arrière :

-Fin février, Danilo chute à l’occasion des essais hivernaux organisés sur la piste de Phillip Island (Australie). Blessé à la main (2ème, 3ème et 4ème métacarpes), il est opéré durant plus de 3 heures et manque les derniers tests.

-Faisant fi de l’avis des médecins, le pilote Pramac se rend au Qatar dans l’optique de participer au dernier Grand Prix moins de 4 semaines après son accident. Courageux 15ème de la FP1 le jeudi, il décide de rouler sans anti-douleur le lendemain. Au sortir de la FP3, de grosses douleurs l’obligent à se rendre à la clinique mobile afin de passer une radio. Son troisième métacarpe, fixé par des plaques et des vis, a bougé : l’épreuve qatarie est terminée pour lui.

-Nouvelle fracture, nouvelle opération : il doit faire une croix sur l’Argentine, les États-Unis et l’Espagne. La tuile pour Petrux qui, dixième de la saison 2015 avec un podium sensationnel obtenu à Silverstone, voit diminuer ses chances de record personnel.

-Alors que son compatriote Michele Pirro le remplace dans le box (12ème, 8ème, 16ème), Ducati laisse entendre que Danilo pourraît retrouver sa monture à l’occasion du Grand Prix de France. L’information officieuse devient officielle, et c’est aujourd’hui le principal intéressé qui la confirme… tout en restant prudent.

« Je suis heureux d’être de retour et je me sens bien, a-t-il indiqué à la presse. Évidemment nous devons voir comment mon corps va réagir en piste, parce que le travail intense réalisé chez moi n’est pas comparable avec un week-end de course. Mais je suis quand même très confiant. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments