Marquez donne la priorité à Honda mais n’exclut pas un changement ! Pourquoi ?



Hier, sans avoir la moindre citation de la part des dirigeants de Telefonica, sportyou.es avait lancé la rumeur selon laquelle Movistar, le sponsor de Yamaha en Grand Prix, était disposé à délier les cordons de la bourse pour s’offrir les services de Marc Marquez.

Relayer ce genre de rumeur étant le meilleur moyen de devoir se contraindre à une modération sans limite des commentaires sous l’article, nous avions préféré ne pas nous attarder dessus.

Toutefois, aujourd’hui, nous avons revu notre jugement à la lecture des déclarations du premier intéressé.

En effet, comme on peut le lire dans une interview accordée à sportrider, si Honda reste la priorité numéro un du double Champion du Monde, ça n’empêche pas son manager d’écouter ce que les autres ont à raconter.

Du coup et puisqu’on peut supposer qu’il ne discute ni avec Ducati, ni avec Suzuki, ni avec Aprilia, ni avec KTM, ni avec aucun team privé, la seule écurie restante ne peut être que Yamaha.

Conséquence directe de ces déclarations, on peut certainement estimer que sportyou.es disait vrai et que chez Movistar, on pourrait faire marcher la planche à billet pour s’offrir les services, non pas d’un espagnol, mais DE l’espagnol !

Marc Marquez : « Je pense que je suis dans la meilleure position, car il n’y a rien qui se passe en ce moment. Je pense que mon manager a parlé avec certaines marques, mais mon premier choix est de rester avec Honda, ma priorité est de rester avec Honda. Ils doivent être la priorité, mais je veux voir comment ils s’en sortent et ce que les autres ont comme projet ensuite j’essayerai de trouver le meilleur pour moi ».

L’explication de cette déclaration peut-être double. L’une, la moins chevaleresque mais utilisée dans la plupart des négociations, que ce soit de la part d’un top pilote ou de monsieur tout le monde dans la vie de tous les jours (qui n’a jamais demandé trois devis pour un même travail), Marc Marquez discute avec les autres constructeurs pour faire monter les enchères.

La seconde et qui a l’avantage de coller avec toutes les déclarations hivernales de Marc Marquez, c’est que depuis deux saisons, Honda ne lui donne plus la meilleure machine du plateau !

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder les résultats de Dani Pedrosa. Marc Marquez a progressé avec la RCV et a gagné deux courses mais on peut craindre pour lui qu’il l’ait fait sur son talent.

Et c’est certainement ce qui ressort d’une autre partie de cette interview dont nous vous conseillons vivement la lecture d’ailleurs.

« Oui, cette moto est toujours difficile à piloter. Je l’apprécie, je me sens bien, mais elle est difficile et les autres constructeurs, ils travaillent. Ils travaillent et ils s’améliorent. Ducati a accompli un grand pas en avant, Yamaha également même s’il est plus petit. Ils ont amélioré de beaucoup l’entrée en virage, là où l’année dernière, ils perdaient beaucoup. Donc, nous ne sommes pas encore à 100% et c’est pour cette raison que c’est difficile de rester au sommet. Au Qatar, j’ai eu des difficultés pour terminer troisième. En Argentine OK, il y a eu le flag to flag qui m’a un peu aidé pour gagner la course. Pendant les séances, le rythme était bon, mais nous devons encore travailler dur. Mais je crois en Honda maintenant parce que j’ai vu que la marque faisait des efforts pour me donner la meilleure moto ».

Marc Marquez ne changera peut-être pas de crèmerie mais en tout cas, il semblerait que sa confiance en Honda ne soit plus aveugle. Vu ses déclarations, on parle de faits et plus seulement de rumeurs.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de