#FrenchGP, Viñales : « je me vois chez Yamaha un jour, chez Suzuki le lendemain »



Prenez un jeune pilote, donnez-lui assez de talent pour devenir l’espoir numéro un du paddock, placez le dans une écurie qui a cru en lui et lui a donné sa chance.

Ensuite, prenez une autre écurie et flanquez lui un palmarès à vous faire piquer les yeux, envoyez un de ses pilotes, triple Champion du Monde, chez un concurrent et proposez au jeune pilote dont on vient de parler de lui offrir sa selle.

Enfin, mettez-vous dans sa peau et choisissez entre l’écurie qui a crû en vous dès le premier jour et l’écurie qui vous pique les yeux, le tout en ayant seulement 21 ans.

Le choix est cornélien et bien plus compliqué que ce à quoi Maverick Viñales s’attendait. Il l’a rappelé aujourd’hui à motogp.com

« J’ai deux teams avec lesquels je peux être au top ; Il y en a un qui m’avait donné sa confiance quand j’étais encore en Moto2, chez qui je suis la référence et où je peux être la référence. Puis il y a un autre team qui est déjà au plus haut niveau, qui remporte des courses, et la décision va donc être très difficile.

Je suis venu en MotoGP pour gagner. En un an, Suzuki a fait d’incroyables progrès et si nous arrivons à avoir un week-end parfait, nous pouvons nous battre pour le podium. Cela me fait réfléchir et j’ai entièrement confiance en Davide Brivio. Lors du test nous avions été parfaits et nous avions fini deuxièmes. C’est une décision difficile, honnêtement je pensais que ça allait être plus simple mais en fait je me vois dans un team un jour puis dans l’autre le lendemain !

Si je voulais faire simple, je regarderais le classement et je verrais Yamaha aux deux premières places mais si je réfléchis et que je pense à ce dont j’ai besoin, tout change rapidement. Pour l’instant je suis entre les deux, ça chance de jour en jour. À chaque jour qui passe, je suis de plus en plus convaincu mais ce n’est pas facile. »

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de