Loris Baz sur la piste de ses rêves



Proche de son public sur les réseaux sociaux, Loris Baz s’est fendu d’une publication émouvante à l’issue de la conférence de presse du Grand Prix de France. Nous ne résistons pas à vous la faire partager.

Invité derrière les micros jeudi soir, le pilote Avintia est apparu aux côtés d’Aleix Espargaro, Jorge Lorenzo et autres Marc Marquez. Mais surtout, se trouvait à sa droite un italien de 37 ans à la casquette jaune pour qui Loris a toujours eu une certaine admiration : Valentino Rossi.

« Le genre de photo qui me rend fier… déclare-t-il sur sa page Facebook. Je l’ai regardé, j’ai rêvé de rouler en GP ! J’ai toujours cru en mon rêve, le chemin a été parsemé d’embûches mais grâce à mon entourage et surtout mes parents, je suis en conférence de presse à côté de lui… Il reste du boulot mais c’est déjà une belle progression ! »

Une progression ô combien notable à la vue de son parcours, l’un des plus atypiques du plateau MotoGP : débuts sur les courses hispaniques, plus jeune Champion d’Europe Superstock 600, plus jeune pilote à obtenir des podiums en Mondial Superstock 1000, passage en British Superbike, perte de tout guidon puis retour (et victoires !) en Championnat du Monde Superbike, performances en Endurance […]

Un temps annoncé chez Aspar, il avait finalement été recalé parce qu’il n’avait « pas la corpulence pour monter sur la RCV1000R » selon Gino Borsoi. La structure Forward Racing lui offrira sa chance et n’aura pas à le regretter, le français terminant 2ème pilote Open derrière Hector Barbera et 2ème meilleur rookie après Maverick Vinales au classement général

Cette année, le héros de Sallanches est au guidon d’une Ducati qui lui permet de montrer son potentiel. Il se qualifie en Q2, se bat dans le top-10 et doit son maigre total de points (4) à diverses mésaventures (chute au Qatar, souci mécanique en Argentine, accroché aux États-Unis et en Espagne…). Il n’empêche, Loris progresse et se fait une place dans le peloton.

Né 2 semaines avant Marquez, il est encore jeune et aspire à devenir un très grand. Il participe ce week-end à son 2ème GP de France et vient de signer le 9ème chrono de la FP1. Si certains en doutaient encore, le tricolore l’a d’ores et déjà prouvé : il est #NotTooTall. Seul son talent en piste est immesurable.

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de