#FrenchGP, MotoGP, course : Lorenzo en démonstration, Rossi fait le show, la concurrence au tapis



Dès avant le départ du Grand Prix de France, on savait que Jorge Lorenzo serait l’homme à battre de ce rendez-vous.

Auteur d’un départ parfait, la course du pilote Yamaha peut se résumer en quelques qualificatifs comme perfection, précision, vitesse ou encore maîtrise de soi.

Une belle leçon d’efficacité donc et une régularité qui poussait Rossi a déclaré qu’aujourd’hui, son équipier avait un meilleur rythme et était tout simplement plus fort.

L’Espagnol prend donc 25 points mais au final, il prend bien plus que ça puisque sa victoire s’est vue couplée à la faillite de tous ses adversaires sauf Valentino Rossi.

Pourtant, pour ce dernier, tout ne s’annonçait pas de la meilleure manière puisqu’après s’être élancé de la septième position et avoir pointé cinquième à la sortie de la chicane Dunlop, il était gêné par Pol Espargaro et rétrogradait jusqu’à la huitième place.

Pourtant, il remontait ses adversaires un à un avec deux beaux dépassements sur les frères Espargaro de nouveau dans la Dunlop.

Après trois tours Lorenzo pointait en tête devant Dovizioso, Iannone, Marquez et Rossi.

Iannone passait Dovizioso dans la boucle suivante mais la joie n’était que de courte durée puisqu’il partait à la faute et signait son troisième abandon de la saison.

Dovizioso tentait de résister à Marquez qui revenait comme un boulet de canon mais c’était aussi sans compter sur Rossi qui réussissait le tour le plus rapide. Le pilote Yamaha passait Marquez à 16 boucles de l’arrivée et Dovizioso un tour plus tard.

C’est alors que le coup de théâtre se produisait lorsqu’à treize tours de la fin, Dovizioso et Marquez partaient à la faute de la même manière et en complète synchronisation dans le virage du musée.

L’Espagnol repartira et terminera treizième tandis que Dovizioso signait son quatrième abandon en cinq courses.

Rossi ne revenait plus sur Lorenzo tandis que Viñales montait sur le podium pour la première fois. C’est le premier podium Suzuki depuis Brno en 2010 avec Loris Capirossi.

Au Championnat, Lorenzo reprend la tête avec 5 points d’avance sur Marquez tandis que Rossi pointe désormais à 12 unités.

Pedrosa est quatrième, Pol Espargaro cinquième, Aleix Espargaro sixième, Danilo Petrucci septième.

On notera la douzième place de Loris Baz auteur d’un weekend à oublier pour Ducati mais mémorable pour Yamaha.         

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook     

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de