#FrenchGP : Viñales et Suzuki sur le podium. Echec ou récompense ?



Depuis 2008, nous n’avions plus vu de Suzuki sur le podium. Un bail, une éternité et pourtant, celui qui est arrivé hier reste tout de même un podium quelque peu au rabais.

En effet, il ne faudrait pas oublier que ce podium, le jeune espoir de la catégorie reine le doit également à la chute de trois pilotes.

Bien entendu, toutes les récompenses sont bonnes à prendre mais au lendemain du Grand Prix de France, ça reste compliqué de penser que dans une situation normale, la Suzuki ait le potentiel pour viser le top3 à chaque course.

On peut donc voir la bouteille à moitié vide ou à moitié pleine en disant que d’un côté, Viñales a eu le mérite de rester sur ses roues à l’inverse des Marquez, Dovizioso et Iannone mais que de l’autre, sans ces chutes, il aurait disputé une course complètement anonyme loin de la bagarre pour le podium.  

« C’est évidemment une journée dont je me souviendrai. Je suis très heureux, nous avons fait un excellent travail. Hier soir nous avions choisi de miser sur un set-up qui nous a permis de décrocher cette troisième place aujourd’hui et je souhaite donc remercier l’équipe pour son travail. Le Mans a toujours été un de mes circuits préférés et avoir ce premier podium ici est spécial. En fin de course, je savais que Dani revenait mais j’ai essayé de garder mon calme et de ne pas faire d’erreur, je ne voulais pas prendre de risque. »

Quant à son futur, l’Espagnol reste visiblement toujours indécis mais peut-être plus pour longtems.

« Je vais prendre ma décision très bientôt. La décision sera compliquée mais chaque jour qui passe, j’ai les idées plus claires. J’ai besoin d’y réfléchir à la maison, au calme ».    

Stay tuned !

Rejoignez-nous sur Facebook

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Dans cet article

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de